Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


46° 32' 42.1" N - 072° 23' 50.4" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Geneviève-de-Batiscan, chevreuils sous la neige à entrée du Parc de la rivière Batiscan, par le rang des Forges, le mercredi 25 janvier 2006. Photo Ste_Genevieve_Batiscan_010_950.
Nichole Ouellette

présente

Esquisse générale

Plan
Introduction
ÉQUILIBRE
DYNAMISME

Art de vivre au Québec

Royaume de l'eau

Papier peint

Course de canots

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)


ESQUISSE GÉNÉRALE DE LA FLORE LAURENTIENNE.

I. - ÉQUILIBRE ACTUEL DE LA FLORE LAURENTIENNE.

Index ] FACTEURS RÉPARTITION ] PHYSIOGRAPHIE ] Physiographie ] Physiographie ] Physiographie ] CLIMAT ] [ Climat chaud-froid ] Climat neige ] Climat floraisons ] Climat automne ] Facteur humain ] PHYTOGÉOGRAPHIE ] RÉGION ARCTIQUE ] RÉGION HUDSONIENNE ] Région hudsonienne ] RÉGION LAURENTIENNE ]

2. Climat
(Deuxième de cinq pages ; page 3)

L'immense territoire qui s'étend au nord du Saint-Laurent est assez mal connu et pour la météo nous ne pouvons que généraliser d'après des indications analogiques. On sait cependant que les étés y sont chauds ; on y enregistre parfois des températures de 100° F. Mais les soirées sont plus fraîches, relativement, qu'à Montréal et à Québec. Certaines années, il y a des gelées au milieu de l'été, bien que la température redevienne très chaude au bout de quelques jours. En hiver, le froid est intense, et la moyenne se tient aux environs de 0° F. au lac Saint-Jean et le long du chemin de fer transcontinental. Dans les fortes vagues de froid, le thermomètre descend à - 50° F. Plus au nord encore, à Fort-George sur la baie James, la moyenne de janvier - février se tient à - 10° F. Cependant, durant l'été, on enregistre des températures de 99° F., et la moyenne de juillet est d'environ 60° F.


Premier gel sérieux au sol. Sambucus canadensis Linné. 46º 35' 52.6" N - 072º 15' 38.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper (Municipalité de paroisse), le samedi 7 octobre 2006, photo Givre_006_800.

Sur la rive nord du golfe, les hivers ne sont pas aussi rigoureux que dans l'intérieur, l'intensité des vagues de froid se brisant à l'approche de l'Atlantique. Mais les étés sont beaucoup plus frais à mesure que l'on se rapproche de la mer. Sur la Côte-Nord, la moyenne de juillet-août reste généralement au-dessous de 55° F., et le maximum des journées les plus chaudes ne dépasse pas 75° F.


46° 36' 59.46 N - 072° 17' 28.37 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper (Municipalité de paroisse), rue Principale (Route 159), lendemain de tempête, 06:19, le jeudi 6 mars 2008, photo Rue_Principale_017_800.

À ces données très générales, et nécessairement un peu vagues, nous ajoutons quelques graphiques (Cartes D-E) et quelques données quantitatives qui pourront servir de repère (Tableau I).

L'humidité est un facteur essentiel dans le groupement d'une flore normale, et en particulier c'est surtout l'abondance des précipitations atmosphériques qui rend possible la constitution et la persistance des forêts. La Laurentie est vraiment le pays de l'eau : les pluies sont abondantes, les lacs et cours d'eau innombrables. C'est pourquoi la couverture normale est la forêt, avec absence presque totale de prairies naturelles.


46° 37' 03.5 N - 072° 17' 37.3 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper (Municipalité de paroisse), rue Principale (Route 159), lendemain de tempête, 06:23, le jeudi 6 mars 2008, photo Rue_Principale_022_800.

Climatologie du Québec, cartes et tableau

D. Températures
E. Précipitations
I. Tableau - climat

Le climat du Québec est donc, dans l'ensemble, un climat continental, caractérisé par un grand écart des températures extrêmes, par l'abondance des précipitations, et par l'influence de la couche de neige hivernale. Cette épaisse couche de neige, mauvaise conductrice de la chaleur, a pour effet d'annuler le rayonnement calorifique du sol, pour lui substituer son action propre : d'une part, une réflexion intense de l'énergie calorifique incidente, et d'autre part la conservation de la chaleur terrestre. Cette action est, en définitive, favorable à la végétation, quoique la couche de neige, dont la fusion réclame une somme énorme de calories, retarde le réchauffement de l'air au printemps.

Précédente ] Index ] Suivante ]

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 24, 26.


constante mouvance de mes paysages intérieurs
le jeudi 11 avril 2002 - le jeudi 21 janvier 2010
le samedi 3 décembre 2011


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)