Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette
présente

Ophioglossacées

Famille
Ophioglossum
Botrychium

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 5.  ―  ophioglossacées ophioglossaceae ]

2. BOTRYCHIUM Swartz. — BOTRYCHE.

CLEF DES ESPÈCES

Limbe très grand (largeur généralement 20-40 cm), très mince ; plante élevée (longueur 30-80 cm). (Figure 8, c, d). 1. B. virginianum

Limbe plus petit (largeur généralement moins de 30 cm), plus ou moins charnu ; plante moins élevée.  
Limbe nettement terné, et plutôt étalé horizontalement.  
Segments aigus ou presque.  
Segments dentés. (Figure 8, e). 2. B. obliquum
Segments très découpés. (Figure 8, f). 3. B. dissectum
Segments obtus ; limbe très charnu.  
Limbe (largeur 3-5 cm) ; segments peu nombreux 4. B. multifidum
Limbe (largeur 10-20 cm) ; segments nombreux. (Figure 9, c). 5. B. silaifolium
Limbe pinnatiséqué, tripartit ou triséqué, mais non nettement terné, plutôt ascendant.  
Limbe sessile, divisé en segments linéaires-lancéolés très étroits ; ouest et centre du Québec. (Figure 9, b). 6. B. angustisegmentum
Limbe fortement pétiolé, ové-deltoïde et uni-tripinnatiséqué ; général. (Figure 9, a). 7. B. matricariifolium
Plantes n'ayant pas tous ces caractères.  
Spores (long. 24-32 m ) ; limbe très généralement pinnatiséqué, ni tripartit ni triséqué, peu variable dans la même colonie et la même localité ; est du Québec, surtout dans le voisinage de la mer. (Figure 9, h, i). 8. B. lunaria
Spores (long. 32-44 m) ; limbe pinnatiséqué ou plus ou moins constamment tripartit ou triséqué, souvent très variable dans la même localité.  
Limbe très généralement pinnatiséqué, seulement occasionnellement bipinnatiséqué et alors élargi à la base, et dans son ensemble plus long que large ; régions froides du Québec. (Figure 9, e-g). 9. B. minganense
Limbe tripartit ou triséqué dans son ensemble, presque jamais pinnatiséqué (sauf dans les très petits individus), à lobes rapprochés et convergents, non imbriqués ; plus général. (Figure 9, d). 10. B. simplex

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 118, 119.

Botrychium :
[ Clef des espèces ] virginianum ] obliquum ] dissectum ] multifidum ] silaifolium ] angustisegmentum ] matricariifolium ] lunaria ] minganense ] simplex ]


le jeudi 12 juin 2003 - le lundi 5 décembre 2016
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)