Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


Typha angustifolia Linné. — Typha à feuilles étroites. — Massette, Quenouille (nom vernaculaire venu de France). 46º 35' 45.3" N - 072º 15' 49.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, 1er rang Saint-Édouard, fossé, 13:21 le samedi 5 décembre 2009, Typha_angustifolia_003_950.

Nichole Ouellette

présente

Divisions de l'ouvrage

Préface
Abrégé historique
Esquisse générale
Synopsis des groupes
Clef artificielle
Glossaire
Citation d'auteurs
Cartes et tableaux
Observations, notes
Auteur, illustrateur

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Préface - Classification, nomenclature et onomastique

Nomenclature

Pour la nomenclature, nous avons suivi aussi exactement que possible les règles internationales de la nomenclature botanique, telles qu'édictées par le congrès de Vienne (1905) et modifiées par les congrès subséquents. À la date de la mise sous presse de la Flore laurentienne (3 avril 1935), les modifications apportées par le congrès de Cambridge (1930) n'étaient pas encore officiellement publiées, et nous n'avons pu en tenir compte. Nous ne sommes pas entré dans le détail des discussions nomenclatorielles techniques, ni dans le maquis de la synonymie. Des synonymes n'ont été cités, en fin de description, que dans les cas où ces binômes sont employés comme noms valides dans les flores encore en usage courant. Malgré l'importance biologique des variations de l'espèce, il nous a paru préférable dans un ouvrage élémentaire sur la flore laurentienne, de nous en tenir au concept d'une espèce large et indivise, et de ne pas décrire les variétés et les formes. Il a cependant été fait exception pour quelques cas particuliers, où la mention en note d'une variété mettait en évidence un fait biologique ou phytogéographique important.

La nomenclature binaire latine, fixée par des règles internationales, suffit aux besoins des botanistes professionnels, mais les amateurs, les adeptes d'autres sciences, et en général tous ceux pour qui la botanique est un objet secondaire d'étude, réclament d'ordinaire avec insistance des noms français. Ces noms français peuvent être soit des noms vulgaires, soit des noms d'origine scientifique, ou à tournure scientifique.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne 1935, p. 4.


Typha latifolia Linné. — Typha à feuilles larges. — Massette, Quenouille (nom vernaculaire venu de France). 46° 35' 51.3" N - 072° 15' 39.6" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, 1er rang Saint-Édouard, 10:51 le samedi 12 août 2006, Typha_latifolia_004_800.

Préface

Nature de l'ouvrage ] Territoire ] Caractérisation espèces ] Classification ] [ Nomenclature ] Noms vulgaires ] Créations onomastiques ] Pionniers de la science ] Folklore onomastique ] Illustration ] Notes encyclopédiques ] Remerciements ] Remerciements ] Remerciements ] Envoi ]


le dimanche 30 décembre 2001 - le mardi 8 décembre 2009
 le mardi 22 novembre 2011 - le vendredi 4 octobre 2013 - le samedi 18 novembre 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-11-18

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)