Nichole Ouellette
présente

Ophioglossacées

Famille
Ophioglossum
Botrychium

Flore laurentienne

Plantes médicinales

Navigation

Accueil
Par Marie-Victorin
Édition numérique
Divisions de l'ouvrage
DICOTYLES
MONOCOTYLES
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
À La UNE
PHOTOGRAPHIES

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 5.  ―  ophioglossacées ophioglossaceae ]

1. OPHIOGLOSSUM Linné — OPHIOGLOSSE.

1. Ophioglossum vulgatum Linné  — Ophioglosse vulgaire. — Herbe sans couture. — (Adder's-tongue).

— Pétiole (longueur 4-21 cm) ; épi (longueur 8-40 mm) ; limbe lancéolé, oblancéolé ou spatulé. Maturation estivale. Prairies humides. Régions d'Ottawa, de Montréal et des Cantons de l'Est. Rare.

Ophioglossum vulgatum.

Flore laurentienne, figure 8, dessin frère Alexandre Blouin.

Plante cosmopolite, et connue depuis fort longtemps. Lorsque régnait la doctrine des signatures, on faisait de l'ophioglosse un onguent d'un beau vert employé contre la morsure des serpents.

— On peut désigner plus exactement la plante américaine comme 0. vulgatum var. pseudopodum (Blake) Farwell.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 118.

Québec en photos

Région d'Ottawa
Montréal
Estrie

Ophioglossum :


le jeudi 12 juin 2003 - le samedi 3 décembre 2016
constante mouvance de mes paysages intérieurs

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés Chenelière éducation
achat en ligne

Version numérique : photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2024
Dernière mise à jour 2024-05-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)

mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe