Rosa sp. 46 34' 43.9" N - 072 08' 18.5" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade, rive du fleuve Saint-Laurent, dans le sable de la plage, entre les blocs erratiques et la végétation riveraine, 0520 le mercredi 16 juin 2021, Rosa_sp_001_950_633.

Nichole Ouellette
présente

Rosacées

Famille
Clef des genres
01 Crataegus
02 Amelanchier
03 Aronia
04 Malus
05 Sorbus
06 Prunus
07 Physocarpus
08 Spiraea
09 Sorbaria
10 Rosa
11 Rubus
12 Potentilla
13 Sanguisorba
14 Dalibarda
15 Fragaria
16 Agrimonia
17 Geum
18 Waldsteinia
Figures 86 - 87 - 88
Figures 89 - 90 - 91
Figures 92 - 93 - 94
Figures 95 - 96  - 97
Figures 98 - 99
Figures 100 - 101 - 102
Figures 103 - 104

Navigation

Accueil
À propos
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
À La UNE
PHOTOGRAPHIES

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 50. ― ROSACEAEROSACÉES ].

10. ROSA Linné. – ROSIER.

CLEF DES ESPÈCES. (Figure 95)

Plante naturalisée dans les lieux incultes, à tiges fortement réclinées, portant de forts aiguillons triangulaires ; feuilles dégageant une odeur de pomme reinette lorsqu'on les froisse, à rachis fortement glanduleux ; sépales disparus à la maturité du fruit. 1. R. eglanteria
Plante n'ayant pas tous ces caractères.
Tiges inermes ou presque dans la partie supérieure du bois (quelquefois munies vers le bas d'acicules très serrés); fleurs plus ou moins nombreuses, mais non solitaires.
Feuilles et pétioles pubescents ; espèce commune partout dans les habitats naturels. 2. R. blanda
Feuilles et pétioles glabres ; espèce des rivages. 3. R. johannensis
Tiges normalement munies, dans la partie supérieure du bois, d'aiguillons infrastipulaires ou d'acicules.
Pas d'aiguillons infrastipulaires ; tiges munies même vers le haut du bois de nombreux acicules ; fleurs généralement solitaires ; nord du Québec surtout. 4. R. acicularis
Aiguillons infrastipulaires présents.  
Acicules nombreux, serrés et aussi longs que les aiguillons infrastipulaires ; fruit glanduleux-hispide ; lieux humides ; sud du Québec. 5. R. nitida
Plante n'ayant pas tous ces caractères.  
Aiguillons et branches pubescents-tomenteux ; tige très forte, portant des aiguillons et des acicules entremêlés ; feuilles épaisses ; naturalisé. 6. R. rugosa
Aiguillons et branches glabres.
Aiguillons infrastipulaires par paires ; fleurs souvent doubles ; naturalisé. 7. R. cinnamomea
Aiguillons infrastipulaires solitaires ; fleurs simples ; semi- aquatique ; indigène. 8. R. palustris

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 324, 325.


Rosa rugosa Thunberg, 46º 35' 52.6" N - 072º 15' 38.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, 10:04 le samedi 12 juin 2009, Rosa_rugosa_013_800.

Rosa :
[ Clef des espèces ] eglanteria ] blanda ] johannensis ] acicularis ] nitida ] rugosa ] cinnamomea ] palustris ]


le mardi 4 mars 2008 - le dimanche 23 avril 2017 - le lundi 21 juin 2021
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Rosa nitida Willdenow. 46° 35' 22.2" N - 072° 15' 23.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, route des 1er et 2e rang Saint-Édouard, levée de fossé, 1319 le samedi 12 juin 2010, Rosa_nitida_010_950.

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés Chenelière éducation
Achat en ligne : https://www.cheneliere.ca/4069-livre-flore-laurentienne-3e-edition.html

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2021
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2021-09-01
Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL

enraciné dans le Québec du XIXe - ramifié dans celui du XXIe siècle