Medeola virginiana Linné.46° 35' 52.2" N - 072° 35' 46.5" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Narcisse (Municipalité de paroisse), tourbière du Lac-à-la-Tortue, Parc Cœur Nature, 1252 le samedi 5 septembre 2009, Medeola_virginiana_007_950_633.
Nichole Ouellette

présente

Liliacées

Index
Famille
Clef des genres
Figures 231, 232
Figures 233, 234, 235
Figures 236, 237, 238
01. Smilax
02. Polygonatum
03. Trillium
04. Medeola
05. Clintonia
06. Asparagus
07. Maianthemum
08. Smilacina
09. Streptopus
10. Uvularia
11. Hemerocallis
12. Erythronium
13. Lilium
14. Allium
15. Tofieldia
16. Veratrum
17. Zigadenus

Navigation

Accueil
À propos
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
À La UNE
PHOTOGRAPHIES

Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 109. — LILIACEAE [ LILIACÉES].

4. MEDEOLA Linné. — MÉDÉOLE.

Plante vivace, à rhizome blanc, tubéreux, à odeur de concombre. Tige herbacée, dressée, simple, munie d'une laine qui disparaît avec l'âge. Feuilles des plantes fertiles en 2-3 verticilles, généralement 2. Fleurs petites, d'un jaune verdâtre, réclinées, en ombelle sessile et 2-9 - flore. Divisions du périanthe 6, séparées, égales, recourbées, décidues. Étamines 6. Ovaire triloculaire ; ovules plusieurs dans chaque loge ; styles 3, recourbés, stigmatifères sur leur face ventrale. Baie globuleuse, d'un pourpre foncé.

Genre monotypique de l'est de l'Amérique du Nord. Bien que remarquablement distinct du genre Trillium, son affinité avec ce genre et avec le genre Paris est absolument évidente : le Paris hexaphylla du Japon et le Medeola virginiana de l'Amérique orientale, représentent deux écarts parallèles à partir du genre Trillium. Certaines déviations tératologiques des Trillium convergent vers le genre Medeola (formation de 2 ou 3 verticilles foliaires) ou vers le genre Paris (apparition d'un nombre variable de feuilles, indifférenciation du périanthe). Il semble probable que le Medeola soit le seul survivant d'un groupe de formes disparues.

— Le nom générique dérive de MÉDÉE, magicienne de la mythologie, sœur de CIRCÉ; allusion probable aux vagues propriétés médicinales.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 647

MEDEOLA virginiana ]

FLORE LAURENTIENNE Dicotyles ] 011 Betulaceae ] 012 Fagaceae ] 013 Myricaceae ] 014 Juglandaceae ] 015 Salicaceae ] 016 Ulmaceae ] 017 Urticaceae ] 018 Saururaceae ] 019 Santalaceae ] 020 Loranthaceae ] 021 Polygonaceae ] 022 Chenopodiaceae ] 023 Amaranthaceae ] 024 Phytolaccaceae ] 025 Aizoaceae ] 026 Portulacaceae ] 027 Caryophyllaceae ] 028 Euphorbiaceae ] 029 Callitrichaceae ] 030 Hamamelidaceae ] 031 Aristolochiaceae ] 032 Menispermaceae ] 033 Ranunculaceae ] 034 Berberidaceae ] 035 Nymphaeaceae ] 036 Ceratophyllaceae ] 037 Sarraceniaceae ] 038 Fumariaceae ] 039 Papaveraceae ] 040 Capparaceae ] 041 Crucifereae ] 042 Cistaceae ] 043 Elatinaceae ] 044 Droseraceae ] 045 Violaceae ] 046 Hypericaceae ] 047 Crassulaceae ] 048 Podostemaceae ] 049 Saxifragaceae ] 050 Rosaceae ] 051 Leguminosae ] 052 Thymelaeaceae ] 053 Eleagnaceae ] 054 Lythraceae ] 055 Onagraceae ] 056  Haloragaceae ] 057 Malvaceae ] 058 Tiliaceae ] 059 Linaceae ] 060 Oxalidaceae ] 061 Geranicaceae ] 062 Polygalaceae ] 063 Rutaceae ] 064  Anacardiaceae ] 065 Aceraceae ] 066 Balsaminaceae ] 077 Ericaceae ] 103 Compositae ] 109 Liliaceae ]


le mardi 25 mai 2021
constante mouvance de mes paysages intérieurs

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés Chenelière éducation
Achat en ligne : https://www.cheneliere.ca/4069-livre-flore-laurentienne-3e-edition.html

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2021
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2021-12-08
Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL

enraciné dans le Québec du XIXe - ramifié dans celui du XXIe siècle