Medeola virginiana Linné.46° 35' 52.2" N - 072° 35' 46.5" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Narcisse (Municipalité de paroisse), tourbière du Lac-à-la-Tortue, Parc Cœur Nature, 1251 le samedi 5 septembre 2009, Medeola_virginiana_003_950_633.
Nichole Ouellette

présente

Liliacées

Index
Famille
Clef des genres
Figures 231, 232
Figures 233, 234, 235
Figures 236, 237, 238
01. Smilax
02. Polygonatum
03. Trillium
04. Medeola
05. Clintonia
06. Asparagus
07. Maianthemum
08. Smilacina
09. Streptopus

Navigation

Accueil
À propos
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
À La UNE
PHOTOGRAPHIES

Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 109. — LILIACEAE [ LILIACÉES].

4. MEDEOLA Linné. — MÉDÉOLE.

1. Medeola virginiana Linné. — Médéole de Virginie. — Concombre sauvage, Jarnotte. — (Indian cucumber-root).

— Rhizome (longueur 2-7 cm) ; tige (longueur 30-90 cm). Floraison printanière. Bois humides et taillis. Commun dans l'ouest, le centre et le sud du Québec ; limite vers l'est imprécise. (Figure 231).

M. virginiana
(a) sommité florifère
(b) rhizome
(c) fleur
(d) fruits

Flore laurentienne, figure 231
dessin frère Alexandre Blouin.

L'une des plus élégantes de nos Liliacées indigènes. Les fleurs se développent les unes après les autres pendant environ deux mois. Le fruit avorte le plus souvent et n'arrive que rarement à la maturité.

Il est remarquable que, chez les individus fructifiés, la moitié inférieure de chacune des feuilles qui composent le verticille supérieur est fortement colorée de pourpre léger, que cette coloration est d'autant plus intense que les fruits sont plus nombreux et mieux conformés et qu'elle manque tout à fait chez les individus stériles. Cet étalage de couleur peut contribuer à attirer les oiseaux qui peuvent disperser les graines. Au point de vue théorique, c'est un exemple frappant de la modification des feuilles par le voisinage des fleurs, modification qui atteint son maximum chez les Poinsettia, les Cornus, etc.

Le rhizome charnu, cuit sous la cendre, est assez agréable à manger et il paraît qu'on le fait entrer quelquefois dans la composition du pain. Dans certaines campagnes, il est aussi mariné dans le vinaigre.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 647


Medeola virginiana Linné.46° 37' 37,8" - 72° 20' 56,7", Laurentides, Mauricie, Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, chemin qui mène au lac à la Barbotte, 1146 le dimanche 19 juin 2005, Medeola_virginiana_001_800_533.

MEDEOLA


le mardi 25 mai 2021
constante mouvance de mes paysages intérieurs

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés Chenelière éducation
Achat en ligne : https://www.cheneliere.ca/4069-livre-flore-laurentienne-3e-edition.html

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2021
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2021-10-01
Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL

enraciné dans le Québec du XIXe - ramifié dans celui du XXIe siècle