Maianthemum canadense Desfontaines.46° 35' 53.0" N - 072° 15' 57.2" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, route de Saint-Prosper, terre à bois de Roger Leduc, 0846 le samedi 5 juin 2021, Maianthemum_canadense_010_950_633.
Nichole Ouellette

présente

Liliacées

Index
Famille
Clef des genres
Figures 231, 232
Figures 233, 234, 235
Figures 236, 237, 238
01. Smilax
02. Polygonatum
03. Trillium
04. Medeola
05. Clintonia
06. Asparagus
07. Maianthemum
08. Smilacina
09. Streptopus

Navigation

Accueil
À propos
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
À La UNE
PHOTOGRAPHIES

Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 109. — LILIACEAE [ LILIACÉES].

7. MAIANTHEMUM Weber. — MAÏANTHÈME.

1. Maianthemum canadense Desfontaines. — Maïanthème du Canada. — (Wild Lily-of-the-valley).

— Plante glabre ; tige grêle (longueur 6-22 cm) ; feuilles (longueur 2-8 cm) généralement 2, ovées-lancéolées, cordées à la base, sessiles ou brièvement pétiolées ; grappe (longueur 25-50 mm) dense, multiflore ; divisions du périanthe oblongues, obtuses, à la fin réfléchies (longueur 2 mm) ; baie (diamètre 4 mm) d'un rouge clair, ponctuée. Floraison printanière. Bois humides et taillis. Universel dans le Québec, jusque dans l'extrême nord. (Figure 233).

M. canadense
plante entière
fleur
fruits

Flore laurentienne, figure 233
dessin frère Alexandre Blouin.

Le M. canadense et le M. bifolium eurasiatique sont assez étroitement apparentés et dérivent probablement d'un même type tertiaire circumpolaire. Notre espèce se distingue du M. bifolium par sa grande robustesse, ses fleurs plus grandes et inodores et ses pétales recourbés. Dans l'ouest de l'Amérique, le M. canadense est remplacé par une espèce affine, glabre aussi, le M. dilatatum, qui déborde sur l'Asie orientale. Le M. bifolium est donc actuellement un type biologique presque circumboréal qui peut être divisé en trois espèces : le M. bifolium proprement dit (Europe occidentale - Mandchourie), le M. dilatatum (Mandchourie orientale - Idaho) et le M. canadense (Alberta- Labrador).

Le M. canadense forme quelquefois des tapis continus dans les bois de la vallée du Saint-Laurent. Il recouvre souvent complètement les tertres formés par les blocs erratiques couverts d'humus, par les souches en décomposition et par les fourmilières abandonnées. Les individus portant des fleurs sont nombreux, mais incomparablement plus nombreux sont ceux qui sont formés d'une seule large feuille naissant directement sur le rhizome.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 649


Maianthemum canadense Desfontaines. 46° 35' 48.4" N - 072° 36' 08.9 O, Mauricie, MRC Les Chenaux ,Saint-Narcisse (Municipalité de paroisse), tourbière du Lac-à-la-Tortue, Parc Cœur Nature, géolocalisation à l'entrée du sentier, 0638 le dimanche 23 mai 2010, Maianthemum_canadense_001_800_533.

MAIANTHEMUM


le jeudi 3 juin 2021
constante mouvance de mes paysages intérieurs

Maianthemum canadense Desfontaines.46° 35' 53.0" N - 072° 15' 57.2" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, route de Saint-Prosper, terre à bois de Roger Leduc, 0845 le samedi 5 juin 2021, Maianthemum_canadense_009_950_633.

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés Chenelière éducation
Achat en ligne : https://www.cheneliere.ca/4069-livre-flore-laurentienne-3e-edition.html

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2021
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2021-10-01
Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL

enraciné dans le Québec du XIXe - ramifié dans celui du XXIe siècle