Erythronium americanum Ker-Gawl. 45º 21' 12.73" N - 073º 09' 13.06 O, Montérégie, MRC Le Haut-Richelieu, Mont Saint-Grégoire, chemin du Sous-bois, le jeudi 30 avril 2009, photo Erythronium_americanum_008_950.

Nichole Ouellette
présente

Observations, notes et recherches

Antée
Audience
Ballast et remblais
Bibliographie
Conseil d'administration
Calendrier 2001 - 2002
Écorce de bouleau, canot
Écorce de bouleau, canot
Écorce de bouleau, usage
Frère Alexandre Blouin
Gauvreau, Marcelle
Gauvreau, chronologie
Gauvreau, études
Gauvreau, carrière
Gauvreau, lectorat
Herbier Louis-Marie
Herborisation, plante rare
Herborisation, Laurentides
Herborisation, tourbière
Identification de plantes
Intelligence de l'homme
Inventaire d'un habitat
Montage en herbier
Kalm Pehr en Améique
Kalm, en Nouvelle-France
Kalm Pehr, scientifique
Marie-Victorin, biographie
Marie-Victorin, la botanique
Marie-Victorin, l'arbre
Marie-Victorin, le Québécois
Marie-Victorin, les enfants
Marie-Victorin, l'humour
Mère sauvage, fille cultivée
Partenaires
Provancher, Léon
Rhus radicans - toxicité
Rhus radicans - solutions
Sécher des plantes
Termes et conditions

Papier peint

Érythrone d'Amérique

Navigation

Accueil
À propos
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
À La UNE
PHOTOGRAPHIES

Informations cueillies sur le terrain, photos, dates, données GPS, édition Internet

Flore laurentienne
Observations, notes et recherches

Marie-Victorin
découverte de l'érythrone d'Amérique et de la botanique

Les dessins de cette page représentent le frère Marie-Victorin, sa découverte de l'érythrone d'Amérique et de la botanique.

À 20 ans, parce qu'il souffre de tuberculose, le supérieur et le médecin de Marie-Victorin lui ordonnent une cure de repos et de grand air. Il se réfugie dans l'érablière des Frères des écoles chrétiennes, à Saint-Jérôme, dans les Laurentides.


Danny Woodard, 9 ans, Laval 
J'ai fait la fleur que Marie-Victorin a ramassée quand il s'est assis sur une roche.

Condamné à l'inaction, le frère Marie-Victorin s'éveille à la nature. Au Québec, en 1903, il n'existe pas de véritable enseignement de la botanique. Il n'a que Provancher pour guide. Assis sur une pierre, l'ouvrage ouvert sur les genoux, il s'évertue à identifier une fleur jaune.

Et l'érythrone d'Amérique

Vient à passer un « habitant », France Bastien, la hache sur l'épaule :

-« Qu'est-ce que vous cherchez, mon frère ? »
-« Le nom de cet herbage à fleur jaune. »
-« Comment, vous connaissez pas ça !  Bénite !  C'est l'ail-douce, mon frère, c'est l'ail-douce. »

France Bastien s'éloigne en concluant que ce jeune frère, c'est peut-être un bon religieux, mais qu'il n'est pas bien connaissant dans les racines.


Marie-Hélène Lambert-Nolet, 10 ans 
Le frère Marie-Victorin, assis sur la roche, voit une fleur jaune.

Le frère Marie-Victorin court à la table des matières. « ail doux » le renvoie à « érythrone d'Amérique ». « Bulbe de grosseur moyenne, profondément enfoncé dans le sol. Hampe nue, tendre, de 3 à 6 pouces de hauteur... Fleur pendante jaune, à segments oblongs... »   C'est bien cela !


Sans nom, 9 ou 10 ans 
J'ai dessiné le frère Marie-Victorin assis sur une roche,

immobile et observant une fleur, l'Érythrone d'Amérique.

Provancher ajoute ce court et gracieux commentaire :

« Charmante petite fleur de nos bois, qui est la première à se montrer au printemps... »

Le frère Marie-Victorin est confus de son ignorance et ravi de sa découverte. Il dit parfois en plaisantant :

-« France Bastien est responsable de ma carrière de botaniste, sans lui, je me serais peut-être dépité là, sur cette pierre. »
Le frère Marie-Victorin et son temps. RUMILLY, Robert, Frères des écoles chrétiennes, 1949, p.459.

Animation d'atelier

Depuis novembre 1998, Monique Gascon et moi échangeons des courriers électroniques. Enseignante et webmestre à l'école MARCELLE-GAUVREAU, Monique s'intéresse à tout ce qui touche son école.

Comme une suite logique à la publication de mes chroniques sur Marcelle Gauvreau, Monique et moi convenons que j'animerai un atelier de créativité pour les élèves des deux quatrième années.


Jenna Cuttini, 9 ans 
Ce dessin représente la fleur jaune que le frère Marie-Victorin a vue quand il s'est assis sur la roche.

La fleur qu'il a vue est une Érythrone d'Amérique, elle est très belle en vraie vie.

Le vendredi 19 mars 1999, de 13:00 à 15:00, dans une petite salle de classe, ils étaient cinquante enfants, de 9 et 10 ans, curieux, gentils, attentifs, éveillés, à écouter et poser des questions sur Marcelle Gauvreau et le frère Marie-Victorin.

J'ai dit de mon mieux : l'enfance, la tuberculose, la carrière, le courage d'une des premières scientifiques du Québec. J'ai dit l'Érythrone d'Amérique et l'affection que Marie-Victorin portait à Marcelle Gauvreau.

En échange, les enfants ont dessiné ces histoires.

Observations, notes et recherches

Antée ] Audience ] Ballast et remblais ] Bibliographie ] Conseil d'administration ] Calendrier 2001 - 2002 ] Écorce de bouleau, canot ] Écorce de bouleau, canot ] Écorce de bouleau, usage ] Frère Alexandre Blouin ] Gauvreau, Marcelle ] Gauvreau, chronologie ] Gauvreau, études ] Gauvreau, carrière ] Gauvreau, lectorat ] Herbier Louis-Marie ] Herborisation, plante rare ] Herborisation, Laurentides ] Herborisation, tourbière ] Identification de plantes ] Intelligence de l'homme ] Inventaire d'un habitat ] Montage en herbier ] Kalm Pehr en Améique ] Kalm, en Nouvelle-France ] Kalm Pehr, scientifique ] Marie-Victorin, biographie ] [ Marie-Victorin, la botanique ] Marie-Victorin, l'arbre ] Marie-Victorin, le Québécois ] Marie-Victorin, les enfants ] Marie-Victorin, l'humour ] Mère sauvage, fille cultivée ] Partenaires ] Provancher, Léon ] Rhus radicans - toxicité ] Rhus radicans - solutions ] Sécher des plantes ] Termes et conditions ]

Divisions de l'ouvrage

Préface ] Abrégé historique ] Esquisse générale ] Synopsis des groupes ] Clef artificielle ] Glossaire ] Citation d'auteurs ] Cartes et tableaux ] Observations, notes ]


lundi 29 mars 1999 - le jeudi 20 janvier 2000
le mardi 15 décembre 2009 - le lundi 2 juillet 2012 - le jeudi 11 septembre 2013
constante mouvance de mes paysages intérieurs

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés Chenelière éducation
Achat en ligne : https://www.cheneliere.ca/4069-livre-flore-laurentienne-3e-edition.html

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2021
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2021-09-01
Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL

enraciné dans le Québec du XIXe - ramifié dans celui du XXIe siècle