Polygonum cilinode Michaux. 46° 32' 35.8" N - 072° 22' 16.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Geneviève-de-Batiscan (Municipalité de paroisse), rang de la Pointe-Trudel, 0632 le samedi 3 juillet 2021, Polygonum_cilinode_002_950_633.
Nichole Ouellette

présente

Polygonacées

Famille
Clef des genres
Figures 37 - 38
Figures 39 - 40
Figures 41 - 42
01. Polygonella
02. Polygonum
03. Rumex

Québec en photos

Rivière des Outaouais (Notes toponymiques)

Navigation

Accueil
À propos
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
À La UNE
PHOTOGRAPHIES

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 21. ― Polygonaceae  Polygonacées ].

2. Polygonum Linné. ― Renouée.

CLEF DES ESPÈCES.

Tiges grimpantes ; feuilles ovées-cordées.
Périanthe non ailé en fruit.
Nœuds munis de cils raides ; plante vivace. (Figure 37). 1. P. cilinode
Nœuds nus ; plante annuelle. (Figure 37). 2. P. convolvulus
Périanthe fortement ailé en fruit.
Calice (longueur en fruit 10-12 mm) ; ailes crispées. (Figure 37) 3. P. scandens
Calice (longueur en fruit 6-8 mm) ; ailes planes. (Figure 37). 4. P. cristatum
Tiges non grimpantes ; feuilles non cordées.
Tiges armées de piquants.
 Feuilles sagittées, étroites ; styles 2. (Figure 38). 5. P. sagittatum
Feuilles hastées, larges ; styles 3. (Figure 38). 6. P. arifolium
Tiges sans piquants.
Feuilles sagittées.
 Inflorescence corymbiforme ; fleurs roses ou blanches. (Figure 38). 7. P. fagopyrum
Inflorescence en panicule allongée ; fleurs d'un blanc verdâtre, plus petites. (Figure 38). 8. P. tataricum
 Feuilles non sagittées.
Tiges et branches anguleuses ; région de la rivière des Outaouais  (l'Ottawa dans le texte). (Figure 38). 9. P. douglasii
Tiges et branches cylindriques.
Fleurs axillaires ; feuilles relativement petites.
Feuilles très étroites, lancéolées.
Grande plante dressée (longueur 30-120 cm) ; sépales à bords verdâtres ; ouest du Québec. (Figure 38). 10. P. exsertum
Petites plantes généralement couchées (longueur 10-60 cm).
Plante maritime. (Figure 39). 11. P. fowleri
Plante non maritime ; partout. (Figure 39). 12. P. aviculare
Feuilles plus larges, ovales-lancéolées.
Feuilles bleuâtres, très arrondies à l'extrémité ; lieux très secs. (Figure 39). 13. P. achoreum
Feuilles d'un vert jaunâtre, un peu acuminées ; lieux argileux frais. (Figure 39). 14. P. erectum
Fleurs réunies en épis.
Épi grêle (longueur 5-30 cm), dépourvu de bractées. (Figure 39). 15. P. virginianum
Épis généralement denses (sauf 21 et 23), bractéoles.
Gaines (sauf les supérieures) non ciliées. Groupe A
Gaines munies d'une rangée de cils raides. Groupe B

Groupe A

Épis 1-2 ; plantes aquatiques ou palustres (avec forme terrestre), à longs rhizomes courant dans la vase.
Feuilles flottantes, ovales ou étroitement lancéolées, obtuses ou subaiguës ; épis longueur 10-30 mm) à pédoncule glabre. (Figure 39). 16. P. amphibium
Feuilles flottantes, ovées-oblongues ou ovées-lancéolées, généralement très aiguës ; épis (longueur 30-90 mm) à pédoncule hispide-glanduleux. (Figure 39). 17. P. coccineum
Épis plus de 2 ; plantes annuelles des sols riches, généralement dans les lieux habités.
Étamines 6 ; pédoncules peu ou point glanduleux ; nœuds gonflés teintés de rouge ; épis penchés, allongés, étroits. (Figure 40) 18. P. lapathifolium
Étamines 8 ; pédoncules fortement glanduleux ; épis gros et courts, dressés. (Figure 40). 19. P. pensylvanicum

Groupe B

Sépales ponctués de glandes.
Épis réclinés ; entrenœuds (longueur 2-4 cm) ; étamines 6 ; achaines rugueux et mats ; lieux humides. (Figure 40). 20. P. hydropiper
Épis lâches, flexueux, mais non réclinés ; entrenœuds (longueur 3-8 cm) ; étamines 8 ; achaines luisants ; généralement en eau profonde. (Figure 40). 21. P. punctatum
Sépales non ponctués de glandes.
Feuilles largement ovées ; fleurs (longueur 3-5 mm) ; épis de couleur foncée, réclinés ; plante annuelle. (Figure 40). 22. P. orientale
Feuilles lancéolées (largeur 1-2 cm) ; fleurs (longueur 2-3 mm) ; épis dressés, de couleur pâle (rose, verte ou blanche).
Étamines 8 ; épis lâches, allongés, interrompus ; plante vivace. (Figure 40). 23. P. hydropiperoides
Étamines 6 ; épis courts et compacts ; feuilles portant souvent une tache pourpre au milieu ; plante annuelle. (Figure 40). 24. P. persicaria

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 180, 181.

Polygonum :
[ Clef des espèces ] cilinode ] convolvulus ] scandens ] cristatum ] sagittatum ] arifolium ] fagopyrum ] tataricum ] douglasii ] exertum ] fowleri ] aviculare ] achoreum ] erectum ] virginianum ] amphibium ] coccineum ] lapathifolium ] pensylvanicum ] hydropiper ] punctatum ] orientale ] hydropiperoides ] persicaria ]


le jeudi 25 mars 2004 - le lundi 17 octobre 2016 - le mardi 6 juillet 2021
constante mouvance de mes paysages intérieurs
P. pensylvanicum
P. punctatum
P. hydropiper
P. orientale
P. hydropiperoides
P. persicaria

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés Chenelière éducation
Achat en ligne : https://www.cheneliere.ca/4069-livre-flore-laurentienne-3e-edition.html

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2021
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2021-09-01
Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL

enraciné dans le Québec du XIXe - ramifié dans celui du XXIe siècle