Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


 Ulmus americana Linné.46° 32' 42.3" N - 072° 13' 31.4" O, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade (Municipalité), du chemin du Roy (Route nº 138) , le vendredi 9 juin 2000, Ulmus_americana_000523_10a_950.
Nichole Ouellette
présente

Ulmacées

Famille
Clef des genres
01. Ulmus
02. Celtis

Québec en photos

Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 16. ― Ulmacées  Ulmaceae ].

1. Ulmus Linné. ― Orme.

1. Ulmus americana Linné. — Orme d'Amérique. — Orme blanc. — (American elm).

— Grand arbre pouvant atteindre 40 mètres ; feuilles ovées-oblongues, planes, peu rugueuses ; samares fortement ciliées sur les bords, à faces glabres, longuement pédicellées, les pointes des ailes recourbées sur l'échancrure, mûrissant au moment de l'éclosion des feuilles. Floraison printanière. Terres grasses, plaines alluviales. Général.

Ulmus americana, (a) rameau feuille, (b) groupe de samares.
Flore laurentienne
, figure 33, dessin frère Alexandre Blouin.

Sans contredit, le plus bel arbre de l'Amérique septentrionale. Le dessin de la ramure affecte deux formes assez distinctes : le type dressé, dont le tronc monte tout droit, sans ramifications, jusqu'à 20-25 m, pour se diviser ensuite en branches ascendantes formant une tête compacte et aplatie ; le type déliquescent ou retombant, dont le tronc se divise à 10-15 m du sol en branches nombreuses d'abord dressées, puis étalées, et se terminant en rameaux ténus qui vont à la périphérie se recourber harmonieusement pour former une belle tête arrondie. Ces formes ne sont pas spécifiques, mais des extrêmes entre lesquelles se trouvent beaucoup d'intermédiaires.

— L'orme d'Amérique fuit les terres acides, les terres noires. Il prospère dans la grande plaine argileuse du fleuve Saint-Laurent. Son système de racines superficielles lui permet de vivre dans les terrains où la couche végétale est relativement mince. L'arbre porte souvent son feuillage très haut ; il en résulte une ombre mobile, selon les heures du jour, suffisante pour fournir un abri aux bestiaux et qui n'exerce pas d'action nocive sur la végétation environnante. Aussi le respecte t'on dans la plaine laurentienne où sa tête, déployée contre le bleu du ciel, est un objet de grande beauté.

— Le bois est dur, fort, difficile à fendre, à grain grossier, peu durable. Les gros arbres ont souvent le cœur pourri et creux sur toute la longueur du tronc. Le bois de l'orme d'Amérique est employé dans la construction maritime (parce qu'il se conserve sous l'eau), l'ébénisterie, la carrosserie, la tonnellerie. Le liber fournissait à nos pères les fonds de leurs chaises rustiques.

— L'orme d'Amérique appartient au groupe des ormes à samares ciliées, et semble être le pendant américain de l'Ulmus laevis d'Europe.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 170.


Ulmus americana Linné. 46° 18' 18" N - 72° 34' 29" O, rive du lac Saint-Pierre, cap de Pointe aux Ormes, arrondissement Pointe-du-Lac, Trois-Rivières, Mauricie, mai 1993, Ulmus_americana_2115_0_1_800.

Ulmus americana

Ulmus americana

Papier peint

Ulmus sp.

Ulmus sp.

Ulmus :
Clef des espèces ] [ americana ] thomasi ] rubra ]


le jeudi 4 mars 2004 - le samedi 24 septembre 2016
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)