Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


Viola cucullata Aiton. 46º 35' 52.6" N - 072º 15' 38.8" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper, 1er rang Saint-Édouard, 07:13 le mercredi 19 mai 2010, Viola_cucullata_017_950.

Nichole Ouellette
présente

Violacées

Famille
Figures 77 et 78
Figures 79 et 80
01 Viola

Papiers peints

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 45. — VIOLACEAEVIOLACÉES ].

1. VIOLA Linné. — VIOLETTE.

CLEF DES ESPÈCES.

Plantes acaules. Groupe A
Plantes caulescentes Groupe B

Groupe A. Plantes acaules

Limbe lancéolé ou elliptique. (Figure 78). 12. V. lanceolata
Limbe oblong-lancéolé. (Figure 78).  13. V. primulifolia
Limbe ové, orbiculaire ou réniforme.  
Rhizome charnu ; stolons absents ; fleurs bleues, violettes ou indigo (sauf V. rotundifolia, à fleurs jaunes).  
Fleurs cléistogames généralement en grappes pauciflores (1-5 fleurs) ; fleurs pétalifères jaunes ; feuilles suborbiculaires, larges, à pétiole plus court (ou à peine plus long) que le limbe. (Figure 78) 14. V. rotundifolia
Fleurs cléistogames solitaires sur un petit pédoncule ; fleurs pétalifères bleues ; feuilles ovées ou subréniformes, à pétiole 2-5 fois plus long que le limbe.  
Feuilles ciliées marginalement.  
Sépales ciliés sur tout le pourtour ; fleurs cléistogames sagittées. (Figure 77). 1. V. septentrionalis
Sépales ciliés au centre ou à la base ; fleurs cléistogames ovoïdes. (Figure 77). 2. V. sororia
Feuilles non ciliées marginalement.  
Fleurs cléistogames très allongées ; papilles des pétales latéraux des fleurs normales fortement claviformes. (Figure 77, a-c). 3. V. cucullata
Fleurs cléistogames ovoïdes ; papilles des pétales latéraux des fleurs normales peu ou pas claviformes.  
Feuilles du printemps étroitement ovées. (Figure 77). 6. V. affinis
Feuilles du printemps largement ovées ou orbiculaires.  
Feuilles d'été larges, aiguës ou abruptement atténuées ; pétale de l'éperon glabre ou presque ; fruit (longueur 10-15 mm) ; graines brun foncé. (Figure 77). 4. V. papilionacea
Feuilles d'été nettement cordiformes et obtuses ; pétale de l'éperon velu ; fruit (longueur 5-10 mm) ; graines brun olive. (Figure 77). 6. V. nephrophylla
Rhizome grêle : stolons présents (sauf V. renifolia et parfois V. selkirkii) ; fleurs blanches (sauf V. selkirkii, à fleurs bleues).  
Feuilles d'été orbiculaires réniformes.  
Feuilles absolument glabres. (Figure 78). 9. V. pallens
Feuilles pubescentes, sur la face inférieure au moins. (Figure 78) 8. V. renifolia
 Feuilles d'été ovées (ou tout au plus orbiculaires).  
Limbe pubescent inférieurement. (Figure 78) 10. V. incognita