Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


Tilia americana Linné. 46° 26' 31.1" N - 072° 20' 12.7" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Champlain (Municipalité), rue Notre-Dame E (route nº 138 - Chemin du Roy), entre 2 averses de pluie torrentielle, 14:02 le mercredi 6 juillet 2011, Tilla_americana_009_950.

Nichole Ouellette

présente

Tiliacées

Index
Famille
Figure 121
01 Tilia

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 58. TILIACEAETILIACÉES ].

1. TILIA Linné. — TILLEUL.

Grands arbres à feuilles cordées et généralement asymétriques. Fleurs blanches, en cymes, à pédoncule commun concrescent sur une grande partie de sa longueur avec une bractée membraneuse. Étamines indéfinies. Ovaire à 5 loges bi-ovulées. Fruit sec, indéhiscent, uni-biséminé.

Environ 30 espèces, dont la moitié américaines, répandues dans la zone tempérée boréale.

— La particularité la plus distinctive des tilleuls est sans doute l'appareil de dissémination formé par la concrescence d'une bractée très spécialisée avec la moitié inférieure du pédoncule commun. Outre son rôle locomoteur, la bractée semble avoir une autre utilité. Étant en réalité une feuille légèrement chlorophyllienne, elle tend vers la lumière comme les autres feuilles, et soulève la partie soudée du pédoncule commun ; l'autre partie, qui est faible, s'incline sous le poids des fleurs et des fruits. Cette disposition a pour effet de séparer les cymes les unes des autres et de les faire bénéficier plus largement de l'air et de la lumière.

— Les feuilles, disposées horizontalement sur deux rangs, forment aux fleurs un abri parfait contre la pluie. Aussi les abeilles fréquentent-elles les tilleuls, même durant les pluies de durée.

— Les graines contiennent un embryon et un albumen « dormants », qui ont besoin d'un forçage par le froid pour germer rapidement. Une surmaturation à une température peu au-dessus de 0° C. permet une germination rapide à 10-12° C., mais non à une température d'intérieur.

— Outre l'espèce décrite ci-dessous, le T. neglecta Spach (feuilles pubescentes inférieurement) se trouve peut-être dans la région montréalaise.

— Le nom générique est le nom classique latin.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 382.


Tilia americana Linné. 46° 26' 31.1" N - 072° 20' 12.7" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Champlain (Municipalité), rue Notre-Dame E (route nº 138 - Chemin du Roy), entre 2 averses de pluie torrentielle, 14:00 le mercredi 6 juillet 2011, Tilla_americana_005_800.


Tilia americana Linné. 46° 26' 31.1" N - 072° 20' 12.7" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Champlain (Municipalité), rue Notre-Dame E (route nº 138 - Chemin du Roy), après une nuit de pluie, 06:41 le dimanche 14 août 2011, Tilla_americana_038_800.

Tilia :
americana ]


le vendredi 27 février 2009
le jeudi 7 juillet 2011 - le samedi 3 juin 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)