Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


Oxalis montana Rafinesque-Schmaltz. 46° 36' 12.84 N - 72° 21' 27.04 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, chemin de bois, le mardi 6 juin 1995, Oxalis_montana_950525_13_950.

Nichole Ouellette

présente

Oxalidacées

Famille
01  Oxalis

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 60. OXALIDACEAEOXALIDACÉES ].

1. OXALIS Linné. — OXALIDE, OXALIS.

1. Oxalis montana Rafinesque-Schmaltz. — Oxalide de montagne. — (Wood sorrel).

— Plante (longueur 3-10 cm) à rhizome grêle ; feuilles toutes basilaires ; folioles (largeur 15-25 mm) ; fleurs blanches ou rosées ; capsule (longueur 3-4 mm) des fleurs pétalifères déprimée-globuleuse. Floraison estivale. Bois de Conifères. Général, et abondant surtout au nord.

O. montana, plante entière en fleur
Flore laurentienne, figure 121, dessin frère Alexandre Blouin.

Cette espèce est le vicariant américain de l'O. acetosella de l'Eurasie, auquel les auteurs l'ont rattachée longtemps. Mais notre plante s'en distingue par de bons caractères tirés des pétales et de la capsule. De plus, l'O. acetosella fleurit de très bonne heure au printemps, dans les bois ouverts et ensoleillés de l'Europe même méditerranéenne, tandis que l'O. montana, qui fleurit tard en été, se plaît dans les épaisses forêts de conifères des régions froides-tempérées.

L'O. acetosella et l'O. montana produisent deux sortes de fleurs. Les unes, bien pétalifères, mûrissent leurs graines, projetées au loin par la déhiscence élastique de l'arille qui les enveloppe. Les autres, grosses comme une tête d'épingle, sont souvent hypogées ; elles sont portées sur un pédoncule très court et recourbé en crochet ; les pétales sont inclus, les sépales étroitement appliqués pendant l'anthèse pour recouvrir les autres parties de la fleur. Après la fécondation, la capsule prend un accroissement énorme, eu égard à la petitesse de l'ovaire, et devient exserte. Les graines ne semblent pas différentes de celles de la première floraison, mais comme elles mûrissent sous la mousse ou les détritus végétaux, elles ne sont pas projetées.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 384.


Oxalis montana Rafinesque-Schmaltz. 46° 36' 12.84 N - 72° 21' 27.04 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain, chemin de bois, le mardi 6 juin 1995, Oxalis_montana_950525_14a_800.

Oxalis :
Clef des espèces ] [ montana ] stricta ]


le samedi 28 mars 2009 - le lundi 5 mai 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)