Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette

présente

Rutacées

Famille
Figure 124
Clef des genres
01 Zanthoxylulm
02 Ptelea

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 63. — RUTACEAERUTACÉES ].

1. ZANTHOXYLUM Linné. — CLAVALIER.

1. Zanthoxylum americanum Miller — Clavalier d'Amérique. — Frêne épineux. — (Prickly Ash, Toothache-tree).

— Arbuste (longueur dans le Québec, 2-5 m.; feuilles pubescentes dans le jeune âge, à 3-11 folioles ovées; fleurs verdâtres paraissant avant les feuilles sur le bois de la saison précédente ; calice nul; pétales 4-5 ; carpelles 3-5, devenant des follicules ellipsoïdes (longueur 4-6 mm.) ; graines (longueur 4-5 mm.) noires, luisantes et plus ou moins ridées. Floraison printanière. Coteaux secs. Région de Montréal et d'Ottawa.

Z. americanum, rameau fructifère, portion de tige avec fleurs staminées et stipules épineuses persistantes
Flore laurentienne, figure 124, dessin frère Alexandre Blouin.

Écorce excitante et sudorifique, employée autrefois dans le rhumatisme chronique. Le fruit aromatique, à odeur de citron, contient une huile très volatile. La mastication du fruit vert donne une sensation de brûlure que l'eau ne calme pas; on s'est servi de ce fruit comme stupéfiant contre le mal de dents, d'où l'un des noms vulgaires anglais. Les fleurs femelles, très nectarifères, sont beaucoup visitées par les insectes.

— Les stipules épineuses sont extrêmement dures et acérées, en sorte que les massifs de Clavalier sont absolument impénétrables. Dans certains cas on pourrait le planter avec avantage pour former des haies protectrices.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 389 - 390.

Zanthoxylum :


le samedi 10 juin 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)