Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


Nymphaea tuberosa Paine. 46° 16' 57" N - 72° 39' 05" O, Mauricie, Trois-Rivières, île Saint-Eugène (cap), le mardi 10 août 1993, Nymphea_tuberosa_930806_16_950.

Nichole Ouellette
présente

Nymphéacées

Famille
Clef des genres
01 Brasenia
02 Nymphaea
03 Nuphar

Québec en photos

Rivières

Fleuve Saint-Laurent

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 35― NYMPHAEACEAENYMPHÉACÉES ].

2. NYMPHAEA  Schreber. — NYMPHÉA.

2. Nymphaea tuberosa Paine. — Nymphéa tubéreux. — Nénuphar blanc, Lis d'eau. — (Tuberous water-lily).

— Rhizome épais à ramifications tubéreuses se détachant d'elles- mêmes pour reproduire la plante ; feuilles flottantes (diamètre 20-40 cm) vertes sur les deux faces ; fleurs (diamètre 10-23 cm) inodores, d'un blanc pur ; fruit déprimé. Floraison estivale. Lacs et rivières. Ouest du Québec.

Nymphaea tuberosa, rhizome et feuille.
Flore laurentienne, figure 61, dessin frère Alexandre Blouin.

Cette espèce est le nymphéa des eaux courantes, des grandes rivières et du fleuve Saint-Laurent. Sa migration le long des cours d'eau est favorisée par les ramifications tubéreuses du rhizome, qui se détachent au moindre choc et s'en vont au fil de l'eau, pour former au loin de nouvelles colonies.

— Comme chez le N. odorata, les fleurs s'ouvrent le matin et se ferment dans l'après-midi, durant trois ou quatre jours. Ces fleurs sont protérogynes, et la pollinisation se fait à l'occasion de la visite de nombreux insectes qui apportent le pollen des vieilles fleurs sur les disques stigmatiques concaves des fleurs qui viennent de s'ouvrir.

— Les graines mûres sont plus lourdes que l'eau, et ne s'éloigneraient pas de la plante-mère sans un dispositif spécial. Ces graines sont enveloppées par un arille membraneux qui, bien qu'ouvert au sommet, contient assez d'air pour faire flotter la graine quelque temps, et lui permettre de s'abandonner aux vents et au courant. Plus tard, en raison de l'échappement de l'air ou de la destruction de l'arille, la graine coule à fond. Ces particularités, probablement communes à toutes les espèces, expliquent l'aire géographique étendue des nymphéas.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 239.


Nymphaea tuberosa Paine. 46° 16' 57" N - 72° 39' 05" O, Mauricie, Trois-Rivières, île Saint-Eugène (cap), le mardi 10 août 1993, Nymphea_tuberosa_930806_17_800.


 
Nymphaea tuberosaPaine. 46° 16' 57" N - 72° 39' 05" O, Mauricie, Trois-Rivières, île Saint-Eugène (cap), le mardi 10 août 1993, Nymphaea_tuberosa_930806_E - Ea.

Nymphaea :
Clef des espèces ] odorata ] [ tuberosa ]


le jeudi 9 décembre 2004 - le jeudi 16 février 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)