Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


Dicentra cucullaria (Linné) Bernhardi. 46° 38' 18.3" N - 72° 05' 47.2" O, Capitale-Nationale, MRC Portneuf, Deschambault-Grondines, Grondines-Station, 4e rang, érablière riche, 17:03 le dimanche 8 mai 2005, Dicentra_cucullaria_001_950.

Nichole Ouellette
présente

Fumariacées

Famille
Clef des genres
01 Dicentra
02 Adlumia
03 Corydalis
04 Fumaria

Art de vivre au Québec

Érablière riche

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 38. ― FUMARIACEAE FUMARIACÉES ].

1. DICENTRA Bernhardi. — DICENTRE.

1. Dicentra cucullaria (Linné) Bernhardi. — Dicentre à capuchon. — (Dutchman's breeches).

— Plante à texture délicate, glabre, issue d'un bulbe écailleux ; feuilles toutes basilaires, très divisées ; hampe florale (longueur 12-25 cm) ; fleurs 4-10 (longueur 12-16 mm), penchées, pédicellées, blanches, jaune au sommet ; éperons très divergents, triangulaires. Floraison printanière. Bois riches. Ouest et centre du Québec.

Dicentra cucullaria, fleur.
Flore laurentienne, figure 64, dessin frère Alexandre Blouin.

Dicentra  cucullaria (Linné) Bernhardi. 46° 38' 15,5" N - 72° 06' 14,2" O, Capitale-Nationale, MRC Portneuf, Deschambault-Grondines, Grondines-Station, 4e rang, érablière riche, mai 1994, spécimen séché.

Un intérêt particulier s'attache à cette plante qui fleurit au moment où les abeilles à longue langue font leur apparition. Les deux pétales intérieurs, unis sur les anthères, les protègent contre les insectes pollénivores, de sorte que ces fleurs sont adaptées aux insectes en quête de miel. Mais les abeilles domestiques, qui visitent les fleurs surtout pour le pollen, réussissent quand même à l'atteindre, et d'une façon fort ingénieuse : elles écartent de la tête les deux pétales intérieurs tandis qu'elles brossent le pollen avec leurs pattes antérieures. La position penchée des fleurs les rend inaccessibles à tous les insectes autres que les abeilles, mais les papillons se suspendent parfois sous la fleur pour en soutirer le nectar au sommet des éperons. Pour y réussir, ils doivent avoir une trompe d'au moins 8 mm.

— Le bulbe consiste en un groupe central de deux grosses écailles ou plus, entouré d'un groupe d'écailles plus petites et facilement détachables, le tout d'une couleur d'ivoire pâle ou légèrement rosé. Ce bulbe contient deux alcaloïdes principaux : la protopine (en grande quantité) et la cryptopine (en petite quantité).

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 245.


Dicentra cucullaria (Linné) Bernhardi. 46° 38' 15,5" N - 72° 06' 14,2" O, Capitale-Nationale, MRC Portneuf, Deschambault-Grondines, Grondines-Station, 4e rang, érablière riche, le jeudi 4 mai 1995, Dicentra_cucullaria_950501_11a_800.

Dicentra :
Clef des espèces ] [ cucullaria ] canadensis ]


le jeudi 6 janvier 2005 - le mercredi 22 février 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)