Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


Chiogenes hispidula (Linné) T. & G. 48° 30' 00" N - 78° 45' 00" O, Rouyn-Noranda (Ville), Parc national d'Aiguebelle, chemin forestier, 08:58 le lundi 23 juillet 2012, photo Marcel Blondeau, Chiogenes_hispidula_MB_001_950.

Nichole Ouellette

présente

Ericaceae

Famille
Clef des genres
Figures 146 - 147 - 148
Figures 149 - 150 - 151
01 Pterospora
02 Monotropa
03 Chimaphila
04 Moneses
05 Pyrola
06 Ledum
07 Gaylussacia
08 Chiogenes
09 Vaccinium
10 Rhododendron
11 Epigaea
12 Gaultheria
13 Arctostaphylos
14 Kalmia
15 Cassandra
16 Andromeda

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 77. — ERICACEAE ÉRICACÉES ].

8. CHIOGENES Salisburry. — CHIOGÈNE.

1. Chiogenes hispidula (Linné) T. & G. — Chiogène hispides. — Petit thé. — (Snowberry).

— Tiges (longueur 10-30 cm) ; feuilles (longueur 4-10 mm) ; fruit (diamètre 5-6 mm). Floraison printanière. Bois froids et humides, surtout bois de Conifères. Général dans le Québec, abondant surtout au nord.

C. hispidula, plante entière
Flore laurentienne, figure 148, dessin frère Alexandre Blouin.

Le fruit contient du salicylate de méthyle et a la même saveur que celui du Gaultheria procumbens. Les Acadiens des îles de la Madeleine connaissent cette plante sous le nom d'Anisette et ils en font grand cas, comme d'ailleurs du petit nombre de fruits sauvages comestibles qui croissent sur leurs îles.

— La plupart des auteurs unissent maintenant les genres Chiogenes et Gaultheria ; notre plante doit alors se nommer Gaultheria hispidula (Linné)) Mühlenberg.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 438.

Chiogenes :


le vendredi 13 octobre 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)