Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


Pinus divaricata(Aiton) Dumont de Courset. 46° 32' 01.41" N - 072° 22' 17.07" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Geneviève-de-Batiscan (Municipalité de paroisse), rang de la Rivière-à-la-Lime (route n° 361), 06:45 le jeudi 18 juin 2009, Pinus_divaricata_010_950.
Nichole Ouellette
présente

Pinacées

Famille
Pinus
Larix
Picea
Tsuga
Abies

Québec en photos

Saguenay/Lac-Saint-Jean

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 10.  ― PINACÉESPINACEAE ].

1. PINUS Linné. — PIN.

3. Pinus divaricata (Aiton) Dumont de Courset. — Pin divariqué. — Pins gris, Cyprès. — {Jack pine).

— Arbre de moyenne taille (15-20 m) ; feuilles (long. 2-3 cm) réunies par 2 ; cônes (longueur 4-5 cm) oblongs-coniques, généralement dressés et fortement incurvés sur la branche, persistant 10-15 ans sur l'arbre. Floraison printanière. Abitibi et Saguenay ; collines siliceuses de Kamouraska-Témiscouata ; stations isolées ailleurs (Trois-Rivières, Nominingue, etc.). [ Synonyme : P. banksiana Lambert ]. (Figures silhouettes ; 19, a-e ; 22).

Pinus divaricata, (a) cônes, (b) face dorsale d'une écaille, (c) graines sur face ventrale d'une écaille, (d) feuilles, (e) coupe transversale d'une feuille.

Flore laurentienne, figure 19, dessin frère Alexandre Blouin.

Figure silhouettes, dessin frère Alexandre Blouin

 

La plus parfaite oxylo-xérophyte de nos abiétacées, notoirement absente des régions calcaires ou argileuses. C'est aussi un arbre essentiellement boréal qui pénètre très loin au nord dans la péninsule labradorienne, presque jusqu'à la limite des arbres. Le bassin du lac Saint-Jean, à cause de ses grandes alluvions sablonneuses, est une terre d'élection pour cette espèce qui y forme une remarquable association avec le Comptonia peregrina et le Solidago puberula. Dans tout le nord du Québec, le pin divariqué s'empare facilement des terrains brûlés siliceux ; les cônes éclatent à la grande chaleur de l'incendie et dispersent les graines qui, capables de germer en dix jours, peuvent ainsi s'emparer immédiatement du sol et éliminer les concurrents. Le bois est généralement sans importance économique ; néanmoins, on commence à l'employer pour la construction de lignes de transmission électrique à faible voltage.

— Par une confusion difficile à expliquer, les Canadiens français du nord (lac Saint-Jean, Abitibi, etc.) nomment le pin divariqué « cyprès » ; l'emploi de ce nom était déjà général au commencement du XIXe siècle. Le célèbre roman de Louis HÉMON, Maria Chapdelaine, a vulgarisé cette erreur dans les deux mondes.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 142.


Pinus divaricata (Aiton) Dumont de Courset. 48° 09' 00" N - 069° 43' 00" O, rive du fleuve Saint-Laurent, Pointe de l'Islet, Tadoussac, le mardi 19 juin 2001, Pinus_divaricata_20010618_15_800.


Pinus divaricata (Aiton) Dumont de Courset. 46° 32' 01.41" N - 072° 22' 17.07" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Geneviève-de-Batiscan (Municipalité de paroisse), rang de la Rivière-à-la-Lime (route n° 361), 06:44 le jeudi 18 juin 2009, Pinus_divaricata_005_800.


Pinus divaricata (Aiton) Dumont de Courset. 48° 08' 13.2" N - 069° 42' 52.0" O, Côte-Nord, La Haute-Côte-Nord, Tadoussac, Parc du Saguenay, sentier de la Pointe de l'Islet, 07:19 le dimanche 11 septembre 2011, Pinus_divaricata_012_800.

Pinus :
Clef des espèces ] strobus ] resinosa ] [ divaricata ]


le dimanche 12 octobre 2003 - le samedi 20 juin 2009
le mercredi 14 septembre 2011 - le jeudi 9 février 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)