Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


Quercus macrocarpa Michaux.47° 15' 01.9" N - 79° 24' 17.8" O Abitibi-Témiscamingue, Saint-Édouard-de-Fabre, halte routière et quai public, le samedi 6 août 2005, Quercus_macrocarpa_004_950.

Nichole Ouellette

présente

Fagacées

Famille
Clef des genres
01. Quercus
02. Fagus

Québec en photos

Quercus macrocarpa

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 12. ― fagacées  Fagaceae ].

1. QUERCUS Linné― CHÊNE.

4. Quercus macrocarpa Michaux. — Chêne à gros fruits. — (Mossycup oak).

 Grand arbre pouvant atteindre 55 mètres ; feuilles (longueur 10-20 cm) obovées, divisées en 5-7 lobes qui atteignent presque la nervure médiane ; fruit extrêmement variable de forme et de dimensions, arrivant à la maturité dès la fin de la première saison ; cupule très frangée, embrassant plus ou moins le gland ; gland doux. Floraison printanière. Ouest et sud du Québec, atteignant la région des Trois-Rivières. (Figures 25 et 28).

Quercus macrocarpa, détail d'une feuille et fruit (gland).

Flore laurentienne, figure 25, dessin frère Alexandre Blouin.

Bois pesant, fort, dur, durable, à grain serré, brun foncé, à aubier mince et plus pâle. C'est le plus important des chênes de l'Amérique, au point de vue commercial. Pour les usages, voir Q. alba. La frange de la cupule est le caractère le plus saillant de cette espèce ; le développement de cette frange semble lié aux facteurs chaleur et lumière. La frange est plus abondante quand l'arbre croît à découvert, dans les régions méridionales, ou durant les étés très chauds. MICHAUX, en distinguant cette espèce, n'a fait que latiniser le nom vulgaire que lui donnaient déjà les Français des Illinois : chêne à gros glands.

— Très commun dans la région montréalaise, le long des haies ou au milieu des champs ; sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, il remplace presque complètement le Q. alba.

— Le chêne à gros fruits est un bel arbre en toutes saisons : soit à l'été, avec ses feuilles découpées en lobes arrondis et ses gros glands immergés dans une cupule délicatement frangée, soit en hiver alors que les mille branchettes zigzagantes de sa ramure s'imposent en fouillis noir sur le ciel pâle.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 155.


Quercus macrocarpa Michaux.47° 15' 01.9" N - 79° 24' 17.8" O Abitibi-Témiscamingue, Saint-Édouard-de-Fabre, halte routière et quai public, le samedi 6 août 2005, Quercus_macrocarpa_002_800.


Quercus macrocarpa Michaux. 46° 13' 00" N - 72° 37' 00" O, MRC Nicolet-Yamaska. Rang des Pays-Brûlés, Nicolet-Sud, Nicolet, le lundi 22 mai 1995, quercus_macrocarpa_950522_1.

Quercus :
Clef des espèces ] rubra ] bicolor ] alba ] [ macrocarpa ]


 le jeudi 22 janvier 2004 - le mercredi 31 août 2016
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)