Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette

présente

Compositae - Asteraceae

Famille
Clef sous-familles
Clef liguliflores
Clef tubuliflores
C. tubuliflores A
C. tubuliflores  B
01 Lapsana
02 Cichorium
03 Leontodon
04 Tragopogon
05 Taraxacum
06 Prenantes
07 Lactuca
08 Sonchus
09 Hieracium
10 Iva
11 Ambrosia
12 Xanthium
13 Bidens
14 Arctium
15 Centaurea
16 Tanacetum
17 Artemisia
18 Antennaria
19 Anaphalis
20 Gnaphalium
21 Petasites
22 Erechtites
23 Senecio
24 Silybum
25 Cirsium
26 Eupatorium
27 Galinsoga
28 Heliopsis
29 Helenium
30 Helianthus
31 Madia
32 Chrysanthemum
33 Matricaria
34 Achillea
35 Anthemis
36 Rudbeckia
37 Tussilago
38 Arnica
39 Inula
40 Solidago
41 Erigeron
42 Aster
Figures 194 - 195 - 196
Figures 197 - 198 - 199
Figures 200 - 201 - 202
Figures 203 - 204 - 205
Figures 206 - 207 - 208
Figures 209 - 210 - 211
Figures 212 - 213 - 214
Figures 215 - 216 - 217
Figures 218 - 219

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 103. ― COMPOSÉES - ASTÉRACÉES

7. LACTUCA Linné.  LAITUE.

2. Lactuca serriola Linné.    Laitue serriole.  (Prickly lettuce).

 Plante bisannuelle ; tige ((longueur 60-200 cm), ainsi que les feuilles, munie de poils épineux ; capitules nombreux, pédicellés, à rayons d'un jaune pâle ; achaines grisâtres, à bec blanc ; aigrette blanche. Floraison estivale. Champs et lieux vagues, décombres. Naturalisé de l'Eurasie dans les parties habitées de l'Amérique tempérée. Général dans le Québec, sauf vers l'est. (Synonyme : L. scariola Linné).

Lactuca serriola, feuille

Flore laurentienne, figure 196, dessin frère Alexandre.

Cette plante, devenue l'une de nos mauvaises herbes les plus agressives, est de naturalisation relativement récente. Signalée pour la première fois dans le Massachusetts en 1863, elle atteint vite le Mississipi, et dès 1882, elle est déjà nuisible autour des Grands Lacs. En 1896, elle est établie d'un océan à l'autre. Il semble que c'est vers 1900 qu'elle a fait son apparition dans la région de Montréal, où elle est maintenant très envahissante.

 La laitue serriole est considérée comme une plante-boussole. Toutes les feuilles se placent dans un plan vertical par torsion du pétiole; celles qui pointent vers le nord tournent alors leur face supérieure vers l'est, et celles qui pointent vers le sud tournent la face supérieure vers l'ouest. Les feuilles qui sont situées sur la tige à l'orient et à l'occident ne subissent aucune torsion du pétiole; elles se dressent et rapprochent leur face supérieure de la tige. C'est le phénomène bien connu du diahéliotropisme, mais qui se manifeste ici avec une grande intensité. Il est probable qu'il y a beaucoup d'autres plantes à comportement analogue.

Note :Héliotropisme n. m. Orientation des végétaux déterminée par le soleil.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 556.

Lactuca :
Clef des espèces ] biennis ] [ serriola ] canadensis ]


le vendredi 17 août 2001
le dimanche 31 juillet 2011 - le mercredi 19 juillet 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)