Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux

Nichole Ouellette

présente

Compositae - Asteraceae

Famille
Clef sous-familles
Clef liguliflores
Clef tubuliflores
C. tubuliflores A
C. tubuliflores  B
01 Lapsana
02 Cichorium
03 Leontodon
04 Tragopogon
05 Taraxacum
06 Prenantes
07 Lactuca
08 Sonchus
09 Hieracium
10 Iva
11 Ambrosia
12 Xanthium
13 Bidens
14 Arctium
15 Centaurea
16 Tanacetum
17 Artemisia
18 Antennaria
19 Anaphalis
20 Gnaphalium
21 Petasites
22 Erechtites
23 Senecio
24 Silybum
25 Cirsium
26 Eupatorium
27 Galinsoga
28 Heliopsis
29 Helenium
30 Helianthus
31 Madia
32 Chrysanthemum
33 Matricaria
34 Achillea
35 Anthemis
36 Rudbeckia
37 Tussilago
38 Arnica
39 Inula
40 Solidago
41 Erigeron
42 Aster
Figures 194 - 195 - 196
Figures 197 - 198 - 199
Figures 200 - 201 - 202
Figures 203 - 204 - 205
Figures 206 - 207 - 208
Figures 209 - 210 - 211
Figures 212 - 213 - 214
Figures 215 - 216 - 217
Figures 218 - 219

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

Famille 103. ― COMPOSÉES - ASTÉRACÉES

13. BIDENS Linné.  BIDENT.

1. Bidens hyperborea Greene.  Bident hyperboréal.  (Northern beggarticks).

 Plante charnue formant parfois des touffes déprimées sur la vase ; tige (longueur 5-25 cm) souvent ramifiée irrégulièrement de la base ; feuilles à nervure médiane indistincte, entières ou portant seulement 1-2 paires de dents grossières ; rayons nuls ; bractées externes 2-4, dépassant un peu le disque ; bractées internes jaunes, marquées de lignes sombres. Floraison estivale. Zone intercotidale des grèves estuariennes du Saint-Laurent (ou de ses affluents du Bas-Québec) depuis le lac Saint-Pierre jusqu'à l'Islet, et dans les petits estuaires des rivières de la Gaspésie.

Bidens hyperborea, sommité florifère

Flore laurentienne, figure 199, dessin frère Alexandre.

Espèce adaptée aux conditions écologiques spéciales des estuaires, depuis la baie James jusqu'au nord du Massachusetts. Dans le Québec, l'espèce occupe les grèves à marée d'eau douce du fleuve lui-même, les estuaires particuliers de ses affluents, et les estuaires des rivières afférentes de la baie des Chaleurs. Elle semble prendre un faciès particulier dans chacun des estuaires qu'elle occupe, accusant ainsi une extrême sensibilité aux conditions du milieu. Le B. hyperborea croît en abondance aux abords de la ville de Québec : Cap-Rouge, île d'Orléans, etc. L'entourage biologique en cet endroit est un remarquable mélange d'endémiques (Gentiana victorinii, Epilobium ecomosum), de plantes appartenant à une flore plus chaude (Zizia aurea, Gerardia paupercula, Sagittaria rigida) ou plus froide (Astragalus labradoricus), et d'éléments étroitement localisés : Eriocaulon parkeri, Scirpus smithii, Isoetes tuckermanii, etc. Toute cette florule est remarquable et donne à penser que les conditions estuariennes constituent un puissant accélérateur de variation et d'évolution. La distribution disjointe du B. hyperborea dans tous ces estuaires séparés par de très longs espaces d'eau salée, est d'explication difficile dans les conditions physiographiques présentes.

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 564, 565.

Bidens :
Clef des espèces ] [ hyperborea ] comosa ] cernua ] connata ] eatoni ] discoidea ] frondosa ] vulgata ] beckii ]


le mercredi 5 septembre 2001
le lundi 8 août 2011 - le jeudi 27 juillet 2017
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)