Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


Région hudsonienne. 53º 45' 36.1" N - 077º 34' 5.8" O, Baie-James (Municipalité), aménagements Robert-Bourassa, bouclier précambrien, taïga, réservoir Robert-Bourassa, une superficie de 2 835 km², inondée de main d'homme, le jeudi 28 juillet 2005, photo Amenagements_Robert_Bourassa_052_950.

Nichole Ouellette

présente

Esquisse générale

Plan
Introduction
ÉQUILIBRE
DYNAMISME

Carte

Division du territoire

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)


ESQUISSE GÉNÉRALE DE LA FLORE LAURENTIENNE.

I. - ÉQUILIBRE ACTUEL DE LA FLORE LAURENTIENNE.

Index ] FACTEURS RÉPARTITION ] PHYSIOGRAPHIE ] Physiographie ] Physiographie ] Physiographie ] CLIMAT ] Climat chaud-froid ] Climat neige ] Climat floraisons ] Climat automne ] Facteur humain ] [ PHYTOGÉOGRAPHIE ] RÉGION ARCTIQUE ] RÉGION HUDSONIENNE ] Région hudsonienne ] RÉGION LAURENTIENNE ]

B. La carte phytogéographique du Québec

Une classification générale commode des formations végétales de l'Amérique du Nord, a été proposée par MERRIAM en 1898. Elle repose sur des données quantitatives, et sur une notion en apparence rationnelle, à savoir que la distribution des végétaux dans la direction du nord est contrôlée dans une large mesure par la somme totale des températures reconnues durant la saison de croissance. MERRIAM fait d'abord trois grandes coupes primaires : zone boréale, zone australe, zone tropicale. La première retiendra seule notre attention, car elle couvre tout le Québec, et aussi la presque totalité du Canada, - la région des Prairies, cependant, pouvant être considérée comme une pénétration de la zone australe.


Région laurentienne. 46° 03' 43.7" N - 073° 00' 55.2" O, Montérégie, MRC Pierre-De Saurel, Sainte-Anne-de-Sorel (Municipalité), le mardi 14 juillet 2009.

Cette zone boréale a été divisée en trois régions assez distinctes et qui intéressent toutes trois la province de Québec : région arctique, région hudsonienne, région laurentienne. La zone boréale, dans son entièreté, est limitée au sud par la ligne isotherme de 18° C. (64 .4 ° F.) pour les six semaines consécutives les plus chaudes de l'été. La température qui détermine les lignes de subdivision est moins exactement définie, mais on peut accepter les isothermes de 10° C. (50° F.) et de 14° C. (57.2° F.).

Précédente ] Index ] Suivante ]

Cartes

Phytogéographie
Phytogéographie détail
Province de Québec

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 28.


constante mouvance de mes paysages intérieurs
le lundi 15 avril 2002 - le mardi 9 mars 2010
le lundi 5 décembre 2011


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)