Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


47° 16' 45.9" N - 070° 36' 34.0" O, Capitale Nationale, MRC Charlevoix, Petite-Rivière-Saint-François, massif laurentien, station de ski Le massif de Charlevoix, pistes de ski, section maritime du fleuve Saint-Laurent, île aux Coudres, le samedi 23 janvier 2010, photo Pte-Riv_St_Francois_009_950.

Nichole Ouellette

présente

Esquisse générale

Plan
Introduction
ÉQUILIBRE
DYNAMISME

Québec en photos

Île d'Anticosti

Gaspésie

Géotourisme

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)


ESQUISSE GÉNÉRALE DE LA FLORE LAURENTIENNE.

I. - ÉQUILIBRE ACTUEL DE LA FLORE LAURENTIENNE.

Index ] FACTEURS RÉPARTITION ] PHYSIOGRAPHIE ] Physiographie ] Physiographie ] [ Physiographie ] CLIMAT ] Climat chaud-froid ] Climat neige ] Climat floraisons ] Climat automne ] Facteur humain ] PHYTOGÉOGRAPHIE ] RÉGION ARCTIQUE ] RÉGION HUDSONIENNE ] Région hudsonienne ] RÉGION LAURENTIENNE ]

1. Physiographie et histoire géologique
(Quatrième et dernière page ; page 1)

Telles sont, esquissées à grands traits, et dans la mesure où elles peuvent influencer la couverture végétale, les lignes essentielles de la physiographie du pays laurentien. Mais ces influences physiographiques, dues à des contours et à des reliefs, sont purement physiques, et elles peuvent être intensifiées ou neutralisées par la nature chimique des roches et des terrains. Ce n'est pas ici le lieu de reprendre la vieille discussion sur l'importance relative des deux facteurs. Il suffira d'indiquer brièvement les principales actions chimiques qui s'exercent dans le domaine considéré.

Les roches gneissiques précambriennes sont naturellement des silicates complexes, et au point de vue qui nous occupe, on peut les considérer comme des roches acides. Les formations calcaires de la Gaspésie, de l'Anticosti-Minganie, de la rivière des Outaouais (l'Ottawa dans le texte), du lac Saint-Jean et de certains districts appalachiens, influencent nettement le caractère de la flore de ces districts. Il en est de même de certains affleurements de grès de Potsdam, et des roches magnésiennes de la Gaspésie et de l'enclave de Mégantic.

La boue glaciaire, accumulée un peu partout dans la vallée du Saint-Laurent, contient des particules de roches variées, moulues par les glaciers en marche; cette mouture sert de substratum à un mélange de plantes très diverses qui y trouvent chacune la silice, la potasse, la chaux ou la magnésie dont elles ont besoin.


48° 31' 17" N - 64° 14' 23" O, MRC Le Rocher-Percé, Percé (Ville), mont Sainte-Anne, le dimanche 25 juin 1995, photo 950624/14.
Gaspésie, mont Sainte-Anne, conglomérat calcaire de même nature que l'île Bonaventure.

Avant d'atteindre le sommet du mont Sainte-Anne, une branche du sentier principal s'engage dans une gorge, jusqu'à une grotte. On y découvre ce filet d'eau endimanché de mousses et de fougères.


47° 16' 45.9" N - 070° 36' 34.0" O, Capitale Nationale, MRC Charlevoix, Petite-Rivière-Saint-François, massif laurentien, station de ski Le massif de Charlevoix, d'une piste de ski, le samedi 23 janvier 2010, photo Pte-Riv_St_Francois_010_950.


Île d'Anticosti, Baie-Sainte-Claire, le reef (formation calcaire) visible autour de l'île, image satellite générée par Google earth.
Quartz. Là où il y a du quartz, il peut y avoir de l'or !
Route no 351, lac Caxton entre Saint-Élie et Saint-Mathieu-du-Parc. Le samedi 22 avril 1995. Photo 950422/5.
Île d'Anticosti, baie Sainte-Claire, le reef à marée basse.
L'éditrice et photographe de ces pages et son campement à Baie-Sainte-Claire. Le mercredi 12 juillet 1995. Photo 950710/2, 480 x 640 pixels.

Précédente ] Index ] Suivante ]

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 22, 23.


constante mouvance de mes paysages intérieurs
le mercredi 3 avril 2002 - le mercredi 20 janvier 2010
le samedi 3 décembre 2011


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)