Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Auteurs     Cartes et tableaux


Canot d'écorce de bouleau - 1900, à la Rivière-aux-Rats, le long du St.-Maurice, Monseigneur François-Xavier Cloutier (1848-1934), 3e évêque de Trois-Rivières, l'abbé Paul Lamy, pipe au bec, aviron à la main

47º 37' 22" N - 72º 21' 58" O, Mauricie, La Tuque (territoire équivalent à une MRC),  La Tuque (Ville), Lac-Édouard (Municipalité), Rivière-aux-Rats (Hameau), rivière Saint-Maurice, 1900, photo Riviere_aux_Rats_001_950. Collection Comité historique de Saint-Prosper-de-Champlain..

Nichole Ouellette
présente

Observations, notes et recherches

Antée
Audience
Ballast et remblais
Bibliographie
Conseil d'administration
Calendrier 2001 - 2002
Écorce de bouleau, canot
Écorce de bouleau, canot
Écorce de bouleau, usage
Frère Alexandre Blouin
Gauvreau, Marcelle
Gauvreau, chronologie
Gauvreau, études
Gauvreau, carrière
Gauvreau, lectorat
Herbier Louis-Marie
Herborisation, plante rare
Herborisation, Laurentides
Herborisation, tourbière
Identification de plantes
Intelligence de l'homme
Inventaire d'un habitat
Montage en herbier
Kalm Pehr en Améique
Kalm, en Nouvelle-France
Kalm Pehr, scientifique
Marie-Victorin, biographie
Marie-Victorin, la botanique
Marie-Victorin, l'arbre
Marie-Victorin, le Québécois
Marie-Victorin, les enfants
Marie-Victorin, l'humour
Mère sauvage, fille cultivée
Partenaires
Provancher, Léon
Rhus radicans - toxicité
Rhus radicans - solutions
Sécher des plantes
Termes et conditions

Papier peint

Regards des petites personnes

Des canots

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos

Informations cueillies sur le terrain, photos, dates, données GPS, édition Internet

Flore laurentienne
Observations, notes et recherches Écorce de bouleau, canot

La route des canots

Louis-François Richer Laflèche, avril 1844 ... Nous avions deux canots à notre disposition. Avaient pris passage dans le premier, Monseigneur Provencher et le Gouverneur Simpson. M. Bourassa et moi occupions le second.

Dans chacun des canots, l'équipage se composait d'un guide sauvage, d'un canadien-français comme gouvernail, et de six canadiens-français comme rameurs, tous rompus aux fatigues du voyage, doués de fort belles voix et sachant par coeur le répertoire de toutes les chansons canadiennes.

Toute la journée les chants égayèrent la solitude. Les cantiques recommencèrent souvent; le reste du temps était donné aux chansons des joyeux avirons. Ces chansons n'excellent pas sous le rapport de la poésie; leur grand mérite consiste dans la beauté des airs dont la cadence est en parfaite harmonie avec le mouvement de l'aviron, ce qui aide beaucoup les voyageurs. En effet aussitôt que l'on chante, il semble que la rapidité de la marche est doublée. On va beaucoup plus vite sans que les hommes s'aperçoivent de la fatigue. Aussi Ton chantait autant pour aider les rameurs que pour satisfaire la piété et entretenir la joie.

Nous devions sur ces fragiles nacelles vivre pendant près de deux mois et parcourir d'immenses pays, presque partout inhabités.

... Ce voyage avait duré 55 jours. Pendant tout ce temps nous n'avions sous les yeux que des arbres, des rochers et des eaux. À peine trouvions-nous ça et là des traces de l'homme, des huttes de sauvages échelonnées à de grandes distances sur les bords des lacs et des rivières.

Entre Montréal et Saint-Boniface, il y a 72 portages et presque autant de demi-portages. De Montréal à Saint- Boniface on compte 700 lieues par la route des canots.

Extrait de : Apothéose de Monseigneur Louis-Francois R. Laflèche, chapitre Départ de Monseigneur Laflèche pour la Rivière Rouge par l'abbé Élie Auclair, Imprimerie Saint-Joseph, 3 rue Hart, Les Trois-Rivières, 1926. http://www.liberius.net/livres/Apotheose_de_Monseigneur_Louis-Francois_R._Lafleche_000000703.pdf

Courriels

Les canots d'écorce de bouleau sont encore aujourd'hui fabriqués et utilisés par les Atikamekws et aussi par les Innu. Je suis Micmac de la Gaspésie et il y a encore des artisans micmacs qui les fabriquent sur commande.

Les canots d'écorce des Micmacs ont la particularité d'avoir les extrémités plus hautes et très arrondies, ce qui permettait aux Micmacs d'aller en mer jusqu'à l'île d'Anticosti (terre natale de ma mère).

Le canot d'écorce... Quelle merveille !
Donald Jeannotte, le lundi 8 février 1999.

De Nouvelle-Écosse

J'ai lu vos informations sur le bouleau avec intérêt. Je communique avec vous de la Nouvelle-Écosse, de la baie Sainte Marie, ou habitent toujours les Acadiens. Nous les Acadiens nous avons conservé certains des termes Micmac pour les choses de la place. Par exemple, pour nous le bouleau se dit encore le « mas-qou-inb » et le porc-épic ou le « porcupine » reste toujours aujourd’hui le « matues » des micmacs de l"arrivée nos pères et mères en Amérique.

Pour vos informations sur le bouleau, j'ai récemment découvert que la Compagnie Husdson Bay, peut-être maintenant North American Furs de Toronto a découvert une grande quantité de bouleau dans ses entrepôts qui date de deux ou trois cent ans passés. Il s'agit de grand « rouleaux ;» de bouleau qui étaient acheté par cette compagnie autrefois. Ces bouleaux étaient pour la fabrication de canots de transport et peut-être pour le papier dessous les lattes et les bardots autrefois.

C'est un Micmac de Kejimkujik qui me la dit il y a une semaine. Il fait toujours du canot de mas-kqui. La compagnie remet ses bouleaux aux indiens qui en désire faire des canots et d'autres articles artisanaux. Le bouleau est en très bonne condition, même s'il date de deux ou trois cents ans ! Cependant, pour sortir le bouleau des entrepôts en Ontario et les faire venir en Nouvelle Écosse, ils doivent être « kleen-dried » pour tuer les pestes dans les écorces. Cette matière de les traiter les rend non utilisables ici. Peut être que pour vous ou d'autres vous aurez de meilleures chances.

M. Gordon Comeau, Meteghan (Roche Blue)
Nouvelle-Écosse, le samedi 10 août 2002


Québec, Musée de la civilisation, devant le rabaska réalisé par l'Attikamekw César Newashish, différents articles fabriqués d'écorce de bouleau, d'os, de cuir de l'artisanat amérindien, le mercredi 9 décembre 1998, photo 981205_15a_800.


Betula papyrifera Marshall. 48° 09' 15.0 0" N - 69° 40' 01.5" O, Côte Nord, MRC La Haute-Côte-Nord, Tadoussac (Municipalité de village), chemin du Moulin-à-Baude, secteur des dunes, le lundi 5 avril 2010, photo macro Betula_papyrifera_017_800_a.


Betula papyrifera Marshall. 48° 09' 15.0 0" N - 69° 40' 01.5" O, Côte Nord, MRC La Haute-Côte-Nord, Tadoussac (Municipalité de village), chemin du Moulin-à-Baude, secteur des dunes, le lundi 5 avril 2010, photo Betula_papyrifera_010_800.

Observations, notes et recherches

Antée ] Audience ] Ballast et remblais ] Bibliographie ] Conseil d'administration ] Calendrier 2001 - 2002 ] Écorce de bouleau, canot ] [ Écorce de bouleau, canot ] Écorce de bouleau, usage ] Frère Alexandre Blouin ] Gauvreau, Marcelle ] Gauvreau, chronologie ] Gauvreau, études ] Gauvreau, carrière ] Gauvreau, lectorat ] Herbier Louis-Marie ] Herborisation, plante rare ] Herborisation, Laurentides ] Herborisation, tourbière ] Identification de plantes ] Intelligence de l'homme ] Inventaire d'un habitat ] Montage en herbier ] Kalm Pehr en Améique ] Kalm, en Nouvelle-France ] Kalm Pehr, scientifique ] Marie-Victorin, biographie ] Marie-Victorin, la botanique ] Marie-Victorin, l'arbre ] Marie-Victorin, le Québécois ] Marie-Victorin, les enfants ] Marie-Victorin, l'humour ] Mère sauvage, fille cultivée ] Partenaires ] Provancher, Léon ] Rhus radicans - toxicité ] Rhus radicans - solutions ] Sécher des plantes ] Termes et conditions ]

Divisions de l'ouvrage

Auteur, illustrateur ] Préface ] Abrégé historique ] Esquisse générale ] Synopsis des groupes ] Clef artificielle ] Glossaire ] Auteurs ] Cartes et tableaux ] Observations, notes, recherches ]


le lundi 12 août 2002
le vendredi 30 août 2013 - le vendredi 13 septembre 2013
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-09-14

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)