Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


49° 13' 50.4" N - 65° 48' 10.8" O, massif appalachien, réserve Faunique des Chic-Chocs, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, MRC La Haute-Gaspésie, Mont-Saint-Pierre (Municipalité de village),  route Pierre-Mercier, 16:04 le dimanche 15 août 2004, photo Mont_Saint_Pierre_011_950.

Nichole Ouellette

présente

Équilibre actuel

FACTEURS RÉPARTITION
PHYSIOGRAPHIE
Physiographie
Physiographie
Physiographie
CLIMAT
Climat chaud-froid
Climat neige
Climat floraisons
Climat automne
Facteur humain
PHYTOGÉOGRAPHIE
RÉGION ARCTIQUE
RÉGION HUDSONIENNE
Région hudsonienne
RÉGION LAURENTIENNE

Région laurentienne IV

Québec en photos

Percé

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos
Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)


ESQUISSE GÉNÉRALE DE LA FLORE LAURENTIENNE.

I. -ÉQUILIBRE ACTUEL DE LA FLORE LAURENTIENNE.

3. RÉGION LAURENTIENNE

b) Sous-région appalachienne

Région laurentienne, sous-régions, districts et sections
Index ] RÉGION LAURENTIENNE ] Région laurentienne ] Région laurentienne ] Région laurentienne ] SOUS-RÉGION BOUCLIER PRÉCAMBRIEN ] District  LAURENTIDIEN ] District SAGUENAYEN ] SOUS-RÉGION APALACHIENNE ] Sous-région apalachienne ] District ALLÉGHANIEN ] District alléghanien ] District GASPÉSIEN ] [ District gaspésien ] District SAINT-JEAN-RISTIGOUCHE ] District Saint-Jean-Ristigouche ] SOUS-RÉGION PLAINE ALLUVIONNAIRE DU SAINT-LAURENT ] District BASSES TERRES CHAMPLAIN ] District basses terres Champlain ] Section TRIANGLE MONTRÉALAIS ] Section triangle montréalais ] Section triangle montréalais ] Section TERRASSES DU BAS-SAINT-LAURENT ] Section TRANSLAURENTIDIENNE ] Section translaurentidienne ] District FLUVIAL ] Section SAINT-LAURENT SUPÉRIEUR ] Section RIVIÈRE DES OUTAOUAIS ] Section RIVIÈRE RICHELIEU ] Section ALLUVIALE DU SAINT-LAURENT ] Section alluviale du Saint-Laurent ] Section alluviale du Saint-Laurent ] Section  ESTUARIENNE DU SAINT-LAURENT ] Section MARITIME DU SAINT-LAURENT ] Section maritime du Saint-Laurent ] District INSULAIRE MARITIME ] Section AVANT-PAYS ANTICOSTI-MINGANIE ] Section avant-pays Anticosti-Minganie ] Section avant-pays Anticosti-Minganie ] Section ÎLES-DE-LA-MADELEINE ]

2° District gaspésien
(Deuxième et 2 : début page 1)

Le mont Albert, qui s'élève à 1200 mètres au-dessus du niveau de la mer, est un plateau à rampes escarpées, recouvert d'amas de serpentine altérée, sauf une petite colline de schiste hornblendique grenatifère qui domine quelque peu la serpentine. Le sommet, totalement dépourvu d'arbres, forme une surface presque unie d'environ quatre milles de longueur, par deux milles de largeur. Ce plateau impressionnant par son aspect désertique évoquant un paysage lunaire, fourmille de reliques préglaciaires et d'endémiques ; il héberge, en outre, des types écologiquement liés aux roches magnésiennes :

Adiantum pedatum var. aleuticum
Festuca scabrella
Pellaea densa
Polystichum mohrioides
var. scopulinum


48° 52' 55.1" N - 66° 01' 56.4" O, Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine, MRC La Haute-Gaspésie, Parc national de la Gaspésie, 10:22 le dimanche 15 août 2004 photo Mont_Albert_012_800.


48° 52' 50.1" N - 066° 06' 48.0" O, massif appalachien,des monts Chic-Chocs, Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine, MRC La Haute-Gaspésie, territoire non organisé Mont-Albert, mont Albert, entrée sud du Parc national de la Gaspésie, route 299, 10:12 le mercredi 18 août 2004, photo Mont_Albert_069_800.

Les reliques gaspésiennes sont souvent des espèces existant aujourd'hui telles quelles dans la région cordillérienne :

Astragalus eucosmus
Danthonia intermedia
Dryas drummondii
Erigeron compositus
Erigeron hyssopifolius
Lathyrus venosus var. intonsus
Lonicera involucrata
Petasites vitifolius
Salix brachycarpa
Salix chlorolepis
Salix hebecarpa
Solidago multiradiata
Valeriana septentrionalis
Woodsia oregana
Woodsia scopulina

ou encore des endémiques, mais d'affinité cordillérienne :

Agoseris gaspensis
Antennaria gaspensis
Arnica griscomi
Aster gaspensis
Astragalus gaspensis
Astragalus scrupulicola
Draba peasei
Gentiana gaspensis

Le district gaspésien contient un groupe de reliques ou d'endémiques qui ne peuvent pas toujours être rapportés à la flore cordillérienne, et qui semblent avoir une origine arctique-alpine. Ces reliques, qui se rencontrent non seulement sur les hautes montagnes, comme on devrait s'y attendre, mais souvent au niveau de la mer, sont encore probablement un héritage préglaciaire :

Armeria labradorica
Betula glandulosa
Betula michauxii
Cassiope hypnoides
Draba allenii
Draba clivicola
Draba nivalis
Epilobium latifolium
Loiseleuria procumbens
Lychnis alpina
Lycopodium alpinum
Oxyria digyna
Phyllodoce caerulea
Poa alpina
Rhododendron lapponicum
Salix herbacea
Silene acaulis

Il faut enfin ajouter un élément endémique plus autochtone, appartenant surtout aux genres polymorphes, et dont les entités semblent le résultat du comportement biologique propre à ces genres :

Amelanchier fernaldii
Antennaria peasei
Antennaria straminea
Salix obtusata
Salix paraleuca
Streptopus X oreopolus

Bien qu'ayant occupé depuis trente ans l'activité d'un certain nombre de botanistes professionnels, le district gaspésien, en raison des difficultés d'accès et du grand nombre d'espèces étroitement localisées, n'est encore que très imparfaitement connu ; il reste l'un des terrains d'études botaniques les plus prometteurs.


49° 13' 50.4" N - 65° 48' 10.8" O, massif appalachien, réserve Faunique des Chic-Chocs, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, MRC La Haute-Gaspésie, Mont-Saint-Pierre (Municipalité de village),  route Pierre-Mercier, 16:04 le dimanche 15 août 2004, photo Mont_Saint_Pierre_010_800.

Précédente ] Index ] Suivante ]

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 39, 40, 41.


le mercredi 24 avril 2002 - le vendredi 30 décembre 2011
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)