Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


46° 26' 50.52" N - 072° 16 50.21" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Batiscan (Municipalité), plage de sable à l' embouchure de la rivière Champlain, navires dans le chenal de la section estuarienne du fleuve Saint-Laurent, le mercredi 22 avril 2009, photo Riviere_Champlain_020_950.

Nichole Ouellette

présente

Équilibre actuel

FACTEURS RÉPARTITION
PHYSIOGRAPHIE
Physiographie
Physiographie
Physiographie
CLIMAT
Climat chaud-froid
Climat neige
Climat floraisons
Climat automne
Facteur humain
PHYTOGÉOGRAPHIE
RÉGION ARCTIQUE
RÉGION HUDSONIENNE
Région hudsonienne
RÉGION LAURENTIENNE

Québec en photos

Fleuve Saint-Laurent
Section estuarienne

Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
 

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos
Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)


ESQUISSE GÉNÉRALE DE LA FLORE LAURENTIENNE.

I. -ÉQUILIBRE ACTUEL DE LA FLORE LAURENTIENNE.

3. RÉGION LAURENTIENNE

(c) Sous-région de la plaine alluvionnaire du Saint-Laurent

Région laurentienne, sous-régions, districts et sections
Index ] RÉGION LAURENTIENNE ] Région laurentienne ] Région laurentienne ] Région laurentienne ] SOUS-RÉGION BOUCLIER PRÉCAMBRIEN ] District  LAURENTIDIEN ] District SAGUENAYEN ] SOUS-RÉGION APALACHIENNE ] Sous-région apalachienne ] District ALLÉGHANIEN ] District alléghanien ] District GASPÉSIEN ] District gaspésien ] District SAINT-JEAN-RISTIGOUCHE ] District Saint-Jean-Ristigouche ] SOUS-RÉGION PLAINE ALLUVIONNAIRE DU SAINT-LAURENT ] District BASSES TERRES CHAMPLAIN ] District basses terres Champlain ] Section TRIANGLE MONTRÉALAIS ] Section triangle montréalais ] Section triangle montréalais ] Section TERRASSES DU BAS-SAINT-LAURENT ] Section TRANSLAURENTIDIENNE ] Section translaurentidienne ] District FLUVIAL ] Section SAINT-LAURENT SUPÉRIEUR ] Section RIVIÈRE DES OUTAOUAIS ] Section RIVIÈRE RICHELIEU ] Section ALLUVIALE DU SAINT-LAURENT ] Section alluviale du Saint-Laurent ] Section alluviale du Saint-Laurent ] [ Section  ESTUARIENNE DU SAINT-LAURENT ] Section MARITIME DU SAINT-LAURENT ] Section maritime du Saint-Laurent ] District INSULAIRE MARITIME ] Section AVANT-PAYS ANTICOSTI-MINGANIE ] Section avant-pays Anticosti-Minganie ] Section avant-pays Anticosti-Minganie ] Section ÎLES-DE-LA-MADELEINE ]

District fluvial.

e) Section estuarienne du Saint-Laurent.

À partir du lac Saint-Pierre, les conditions écologiques du Saint-Laurent subissent un changement radical. La progression lente et continue de la grande masse d’eau douce fait place graduellement au régime de la marée de refoulement, où deux fois par vingt-quatre heures, les rivages subissent une courte alternance d’émersion et d’immersion. Nous désignons sous le nom de section estuarienne, - c’est une acception particulière du terme, - la portion du fleuve sous puissance des marées d’eau douce. Cette section va de la décharge du lac Saint-Pierre jusqu’au comté de l’Islet.


46° 30' 27.5" N - 72° 12' 22.2" O, Centre-du-Québec Bécancour, Saint-Pierre-les-Becquets (Village), Parc fluvial Les Becquets, section estuarienne du fleuve Saint-Laurent, 05:48 le lundi 12 juillet 2004, photo St_Pierre_les_Becquets_009_800.

Les grèves intercotidales de la section estuarienne possèdent une riche flore d’endémiques et de reliques dont l’origine pose des problèmes dynamiques sur lesquels nous reviendrons plus loin. Les plus remarquables de ces plantes, spéciales ou presque, à l’habitat estuarien sont :

Allium schoenoprasum var. sibiricum
Aster puniceus
var. firmus
Astragalus labradoricus
Bidens eatoni
Bidens frondos
a f. anomala
Bidens hyperborea
Callitriche stagnalis
Carex viridula
f. rousseauiana
Deschampsia cespitosa
Elatine americana
Epilobium ecomosum
Equisetum variegatum
var. anceps
Eriocaulon parkeri
Gentiana victorinii
Isoetes tuckermani
Limosella subulata
Scirpus smithii
f. levisetus
Tillaea aquatica
.

Toutes ces plantes sont adaptées d’une manière ou d’une autre, et parfois d’une façon extraordinairement efficace, aux conditions de vie spéciales créées par les marées d’eau douce. Elles sont en général pauvres en parenchyme chlorophyllien et n’offrent pas de grandes surfaces foliaires pouvant donner prise à l’action mécanique de l’eau. Elles sont souvent annuelles ou pérennantes, l’érosion et la sédimentation continuelles permettant difficilement aux plantes à souche ou à rhizome (Scirpus validus var. creber, S. acutus) de s’emparer du terrain.

Assez curieusement, certaines espèces qui, dans l’ouest du Québec, n’ont aucune préférence hydrophytique, viennent ici se réfugier dans la zone intercotidale de l’habitat estuarien, en vertu de quelque convenance écologique probablement liée à la température de l’eau. Telles sont :

Aster simplex
Gerardia paupercula
var. borealis
Lilium canadense
Polygonum virginianum
Veronica peregrina
Zizia aurea
.


Lilium canadense Linné. 46° 31' 26.7" N - 072° 16' 11.5" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Batiscan, rang Nord, le mercredi 8 juillet 2009, photo macro Lilium_canadense_007_800.

Dès que l’on s’élève au-dessus de la zone intercotidale, les rivages du Saint-Laurent, dans la section estuarienne, n’offrent rien de très spécial, sauf que les graviers et terres meubles accumulés par l’action mécanique des grandes marées offrent des conditions favorables à certaines plantes, comme par exemple aux Oenothera, qui y sont extrêmement diversifiés :

Oenothera ammophiloides
Oenothera angustissima
Oenothera muricata
Oenothera victorinii
.

Précédente ] Index ] Suivante ]

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 53, 54.


le lundi 13 janvier 2003 - le lundi 22 janvier 2007
le mercredi 8 juillet 2009 - le samedi 4 février 2012
constante mouvance de mes paysages intérieurs

Lac Saint-Pierre
Croix île Saint-Quentin
Battures de roches
Cap Lauzon Glaces en dérive

Navigation
Cap Diamant
Rivière Saint-Charles
Chute Montmorency Battures de L'Islet


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)