Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent  

Accueil     Divisions de l'ouvrage     info@florelaurentienne.com

Galerie  Travaux - notes     Dernière page éditée, dernière mise à jour

florelaurentienne.com

Préface     Abrégé historique     Esquisse générale     Synopsis des groupes     Clef artificielle     Glossaire     Citation d'auteurs     Cartes et tableaux


45º 29' 14.7" N - 073º 32' 43.7" O, section alluviale du fleuve Saint-Laurent, île de Montréal, coordonnées géographiques (GPS) prisent à la sortie du pont Victoria, à Montréal, le mercredi 22 novembre 2006. Photo Chantal Dubois, prise sur le pont, Pont_Victoria_001_950.

Nichole Ouellette
présente

Équilibre actuel

FACTEURS RÉPARTITION
PHYSIOGRAPHIE
Physiographie
Physiographie
Physiographie
CLIMAT
Climat chaud-froid
Climat neige
Climat floraisons
Climat automne
Facteur humain
PHYTOGÉOGRAPHIE
RÉGION ARCTIQUE
RÉGION HUDSONIENNE
Région hudsonienne
RÉGION LAURENTIENNE

Région laurentienne

Québec en photos

Rivière des Outaouais (Notes toponymiques)

Navigation

Accueil
En peu de mots
Divisions de l'ouvrage
FAMILLES - dicotyles
Plantes comestibles
Plantes introduites
Plantes médicinales
Plantes rares
Faire un don
Dernière photo en ligne
Galerie de photos
Édition interactive

Flore laurentienne
Frère Marie-Victorin (1885-1944)

ESQUISSE GÉNÉRALE DE LA FLORE LAURENTIENNE.

I. -ÉQUILIBRE ACTUEL DE LA FLORE LAURENTIENNE.

3. RÉGION LAURENTIENNE

(c) Sous-région de la plaine alluvionnaire du Saint-Laurent

Région laurentienne, sous-régions, districts et sections
Index ] RÉGION LAURENTIENNE ] Région laurentienne ] Région laurentienne ] Région laurentienne ] SOUS-RÉGION BOUCLIER PRÉCAMBRIEN ] District  LAURENTIDIEN ] District SAGUENAYEN ] SOUS-RÉGION APALACHIENNE ] Sous-région apalachienne ] District ALLÉGHANIEN ] District alléghanien ] District GASPÉSIEN ] District gaspésien ] District SAINT-JEAN-RISTIGOUCHE ] District Saint-Jean-Ristigouche ] SOUS-RÉGION PLAINE ALLUVIONNAIRE DU SAINT-LAURENT ] District BASSES TERRES CHAMPLAIN ] District basses terres Champlain ] Section TRIANGLE MONTRÉALAIS ] Section triangle montréalais ] Section triangle montréalais ] Section TERRASSES DU BAS-SAINT-LAURENT ] Section TRANSLAURENTIDIENNE ] Section translaurentidienne ] District FLUVIAL ] [ Section SAINT-LAURENT SUPÉRIEUR ] Section RIVIÈRE DES OUTAOUAIS ] Section RIVIÈRE RICHELIEU ] Section ALLUVIALE DU SAINT-LAURENT ] Section alluviale du Saint-Laurent ] Section alluviale du Saint-Laurent ] Section  ESTUARIENNE DU SAINT-LAURENT ] Section MARITIME DU SAINT-LAURENT ] Section maritime du Saint-Laurent ] District INSULAIRE MARITIME ] Section AVANT-PAYS ANTICOSTI-MINGANIE ] Section avant-pays Anticosti-Minganie ] Section avant-pays Anticosti-Minganie ] Section ÎLES-DE-LA-MADELEINE ]

District fluvial.

a) Section du Saint-Laurent supérieur.

L’archipel d’Hochelaga est un extraordinaire carrefour d’eaux courantes où aboutissent, avec plusieurs rivières de second ordre, les deux grandes artères du Saint-Laurent supérieur et de la rivière des Outaouais. Il faut y ajouter un ancien lit de rivière qui unissait probablement autrefois les eaux du Richelieu aux eaux montréalaises entre Saint-Jean et Laprairie. L’archipel d’Hochelaga est biologiquement un point crucial où, encore aujourd’hui, viennent converger les éléments biotiques de trois des sections du district fluvial : section fluviale supérieure, section des Outaouais, section alluviale.

La section du Saint-Laurent supérieur est caractérisée par des eaux rapides gênées dans leur cours par des bancs transversaux de calcaires ordoviciens ou de grès cambriens (grès de Potsdam). Ces conditions torrentueuses des eaux sont peu favorables au développement des plantes supérieures (sauf le Podostemum ceratophyllum), et d’autre part les plantes ripariennes n’y offrent rien de très particulier. Il est difficile de mentionner des espèces et des associations propres à cette section, en sorte que dans l’état présent des connaissances, ses caractéristiques sont plutôt négatives. Notons cependant le Justicia americana et le Saururus cernuus, qui paraissent localisés dans l’archipel d’Hochelaga, et l’Aster ontarionis, qui borde le fleuve depuis le lac Ontario jusqu’à Montréal.


Distribution des eaux à la période dite du lac Algonquin (Carte entière).


Carte générée par Google Earth (Carte entière).

Précédente ] Index ] Suivante ]

Frère Marie-Victorin (1885-1944)
Flore laurentienne, p. 48.


le lundi 13 janvier 2003 - le dimanche 29 janvier 2012
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Achat en ligne

Flore laurentienne textes et illustrations
© Les
Frères des Écoles Chrétiennes, 1935    © Les presses de l'Université de Montréal, 1964, 1995
© gaëtan morin éditeur 2002     Tous droits réservés
chenelière éducation

Photos, notes, recherches ajouts © Nichole Ouellette 2001 - 2017
Tous droits réservés
- Dernière mise à jour 2017-12-01

Flore laurentienne, organisation sans but lucratif (OSBL)